Publié

natationMeeting de Minneapolis: Phelps battu, Ledecky mate Franklin

Minneapolis (Etats-Unis), 13 nov 2015 (AFP) - La star de la natation américaine Michael Phelps a été battue jeudi en finale du 100 m papillon du meeting de Minneapolis où la prodige Katie Ledecky a dominé sa compatriote Missy Franklyn sur 200 m nage libre.

A neuf mois des JO-2016 de Rio, rendez-vous pour lequel il est sorti de sa retraite, Phelps a été devancé par Giles Smith, vainqueur en 52 sec 57/100e. Le sportif le plus titré de l'histoire olympique, de retour d'un stage d'entraînement intensif en altitude, a été crédité d'un chrono de 52 sec 99/100e, loin de ses 50 sec 45/100e réalisés lors des Championnats des Etats-Unis, temps de référence en 2015 sur la distance. Phelps qui a révélé cette semaine dans la presse avoir songé au suicide après son interpellation pour conduite en état d'ivresse en septembre 2014, a dû se contenter par ailleur de disputer la finale B du 200 m libre. De son côté, Ledecky, quintuple championne du monde 2015, s'est imposée en finale du 200 m libre avec un chrono de 1 min 55 sec 37/100e, réléguant Missy Franklyn à plus d'une seconde (1:56.73) Allison Smith s'est classée 3e avec un chrono de 1 min 57 sec 28/100e. Ledecky, sacré championne olympique du 800 m à 15 ans à Londres en 2012, s'est forgée l'essentiel de son impressionnant palmarès sur les longues distances, mais elle a élargi son registre au 200 m, la seule distance où elle est en concurrence directe avec Franklyn, quadruple championne olympique 2012 et championne du monde 2013 de la spécialité. Ledecky s'est approchée de son record personnel sur la distance (1:55.16). Elle est devenue cet été à Kazan (Russie) la première nageuse à détenir en même temps cinq titres mondiaux (200 m, 400 m, 800 m, 1500 m et relais 4 x 200 m). jr/jr

(AFP)

Votre opinion