Ski alpin: Meillard échoue au pied du podium à Flachau
Actualisé

Ski alpinMeillard échoue au pied du podium à Flachau

Le Valaisan (4e) devra encore attendre avant de fêter le premier «top 3» de sa saison en slalom. Le Norvégien Sebastian Foss-Solevag a maté les Autrichiens.

par
Ugo Curty

Loïc Meillard tourne encore autour de la boîte mais sa progression est encourageante en vue des Mondiaux.


Loïc Meillard tourne encore autour de la boîte mais sa progression est encourageante en vue des Mondiaux.

Freshfocus

Quelle frustration pour Loïc Meillard! En embuscade après la première manche, le skieur d’Hérémence s’est cassé les dents sur Alexis Pinturault (3e). Au pied du podium, il a dû se contenter d’une nouvelle place d’honneur dans un slalom masculin où le niveau est démentiel. Il lui a manqué 19 centièmes pour s’inviter sur la boîte.

Première pour Foss-Solevag

À la maison, les Autrichiens ont encore marqué les esprits. Ils étaient trois dans les quatre premiers dimanche matin. Marco Schwarz (2e) a finalement échoué face au Norvégien Sebastian Foss-Solevag. En larmes dans l’aire d’arrivée, le Norvégien de 29 ans s’est offert sa grande première en Coupe du monde. Un succès qui ramène un peu de joie dans le camp scandinave, touché par la grave blessure de sa star Aleksander Aamodt Kilde samedi à l’entraînement.

L’Autrichien Manuel Feller, grand vainqueur samedi, est parti à la faute dimanche en deuxième manche, alors qu’il était en lice pour la victoire, reculant au classement (17e). Dans une bataille finale haletante, Luca Aerni a pris le 6e rang final. Il était sevré de «top 10» depuis trois ans avant ce week-end à Flachau.

Aerni confirme

Le Valaisan a confirmé son retour en grâce, fêté samedi avec une 8e place déjà. Aerni est ainsi devenu le cinquième suisse à remplir les critères de sélection en slalom pour les Mondiaux, où le clan helvétique n’aura que quatre dossards à disposition. Les coaches devront faire un choix difficile pour départager une équipe très concurrentielle.

À Flachau, le géant Ramon Zenhäusern aura des regrets légitimes sous la neige. Il avait concédé trop de temps lors de la première manche. La faute à un premier mur trop timide. Le Haut-Valaisan a limité la casse par la suite (9e) mais le mal était fait.

Le cri de rage de Rochat

«C’est ça!» Le soulagement et la satisfaction de Marc Rochat résonnaient de ce cri de rage lâché après une deuxième manche canon. Le Vaudois a remonté huit places pour améliorer son meilleur résultat (20e) de l’exercice 2020-2021. Il était parti avec le dossard 39 dans la station autrichienne. Le moustachu a fait mieux que son leader Daniel Yule (22e) qui manque encore de régularité cette saison. Enfin, le Genevois Tanguy Nef (20e de la première manche) a enfourché dans l’après-midi.

Les slalomeurs de la Coupe du monde auront désormais du temps pour se reposer et s’entraîner. La course mythique de Schladming aura lieu le 26 janvier prochain, sans son habituel public en folie. Les deux slaloms de Chamonix, à la fin du mois, seront les dernières courses au programme avant les Mondiaux de Cortina d’Ampezzo. Les 46e championnats du monde sont prévus du 8 au 21 février prochains en Italie.

Votre opinion

11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Milord

17.01.2021, 14:39

Il à y beaucoup d’Autrichiens dans se slalom ?

Boof

17.01.2021, 11:31

Loïc qui? Peyron? Bref la cata ce ski suisse 🤦‍♂️

Rigolade

17.01.2021, 11:25

Meillard valaisan 🤣🤣