États-Unis: Melania Trump passe désormais ses journées au spa
Publié

États-UnisMelania Trump passe désormais ses journées au spa

Selon CNN, l’ex-First Lady passe la plupart de ses journées à se relaxer au Mar-a-Lago Club en Floride, où elle séjourne avec son mari depuis le 20 janvier. On dit aussi qu’elle éprouve de l’amertume et des regrets.

Melania Trump regrette d’avoir quitté Washington de cette manière.

Melania Trump regrette d’avoir quitté Washington de cette manière.

imago images/Pacific Press Agency

Selon CNN, Melania Trump ne veut plus entendre parler de la Maison-Blanche. «Elle va au spa, dîne, retourne au spa et soupe avec Donald», peut-on lire. «Et puis elle recommence, tous les jours.» Une autre source confirme qu’il n’est pas rare que Melania passe plusieurs heures par jour au spa, où elle profite de massages, de soins du visage, de soins des ongles et d’autres plaisirs. Presque tous les soirs, elle dîne dehors sur le patio de l’hôtel. Souvent avec ses parents, qui passent la majeure partie de l’année dans une suite à Mar-a-Lago, en Floride.

Mais la femme de Donald Trump éprouverait aussi de l’amertume et des regrets. Selon ses proches, elle est déçue de la façon dont elle a dû quitter Washington et se montre parfois «amère et froide» envers son mari. Elle lui reproche également d’avoir terni son image en ne reconnaissant pas les résultats de l’élection.

Quelques regrets sur son devoir de First Lady

Elle serait encore plus acide envers la nouvelle première dame des États-Unis Jill Biden. Cette dernière a marqué les esprits lors de l’investiture de son mari. Elle s’est installée à la Maison-Blanche, a recruté du personnel et a organisé des événements sur des sujets tels que l’éducation et la prévention du cancer. Au cours de ses trois premières semaines, elle a déjà fait la couverture du magazine «People» et a accordé une interview au magazine «Parents», dans laquelle elle a exprimé sa sympathie pour les parents qui doivent faire l’école à la maison à leurs enfants pendant la pandémie.

Un comportement très différent de celui de Melania Trump à l’époque où son époux a été élu président. Elle s’est installée à la Maison-Blanche après cinq mois et son agenda était beaucoup moins chargé. Il lui arrivait de ne pas apparaître en public pendant des semaines, de son propre aveu, pour se concentrer sur ses devoirs d’épouse et de mère. Pendant les quatre ans où elle a été première dame, elle n’a pas accordé une seule interview à un média national. Et elle le regrette maintenant.

(LeMatin.ch)

Votre opinion