Publié

Elections à LuganoMême mort, Giuliano Bignasca peut rester candidat

Le Tribunal administratif tessinois a autorisé la commune de Lugano à distribuer les listes électorales en vue des élections municipales du 14 avril. Avec feu Giuliano Bignasca comme candidat à un nouveau mandat.

1 / 17
Samedi 9 mars 2013, jour de l'enterrement de Giuliano Bignasca, la tristesse régnait devant le siège de la Lega à Lugano, d'où la procession funéraire a débuté.

Samedi 9 mars 2013, jour de l'enterrement de Giuliano Bignasca, la tristesse régnait devant le siège de la Lega à Lugano, d'où la procession funéraire a débuté.

Keystone
Le cercueil du défunt leader du parti a été transporté du siège de la Lega au cimetière municipal.

Le cercueil du défunt leader du parti a été transporté du siège de la Lega au cimetière municipal.

Keystone
Le cercueil de Giuliano Bignasca est transporté à l'intérieur de la chapelle où s'est déroulée la cérémonie.

Le cercueil de Giuliano Bignasca est transporté à l'intérieur de la chapelle où s'est déroulée la cérémonie.

Keystone

La décision a été notifiée mercredi à la municipalité de Lugano. Les recourants qui se sont opposés au maintien de la candidature du président de la Lega, décédé le 7 mars dernier, ont désormais la possibilité de s'adresser au Tribunal fédéral.

Au moment de son décès, le nom du fondateur et président à vie de la Lega, avait déjà été publié dans la liste des candidats à l'Exécutif. Son parti a demandé au maire sortant, Giorgio Giudici, de ne pas le biffer de la liste.

Acceptée par ce dernier, cette requête n'a pas été appréciée par l'avocat et ex-procureur Paolo Bernasconi qui en a souligné l'anomalie. Sur cette lancée, quelques recours ont été déposés contre la décision du maire.

(ats)

Votre opinion