Football: Même sans Mbappé, Monaco démonte l'OM
Publié

FootballMême sans Mbappé, Monaco démonte l'OM

L'AS Monaco s'est imposé 6-1 lors de la 4e journée de Ligue 1. En Italie, Milan et Naples ont fait le plein de points face à Cagliari et Atalanta.

Les joueurs de Monaco célèbrent leur victoire.

Les joueurs de Monaco célèbrent leur victoire.

AFP

Même sans Kylian Mbappé, en partance pour le PSG et resté sur le banc, l'AS Monaco parvient à suivre le rythme imposé par les Parisiens. Les champions de France ont fait voler en éclats les espoirs de Marseille en s'imposant 6-1 lors de la 4e journée de Ligue 1.

La rencontre a été un démontage total, l'ASM menant déjà 4-0 à la pause après un doublé de Falcao et des réussites de Glik et Diakhaby. Sidibé a mis le cinquième, Cabella a marqué pour l'OM et Fabinho a clos les débats sur penalty. Avec douze points sur autant possibles, les Monégasques sont les seuls, encore une fois, à pouvoir soutenir la comparaison avec un PSG qui n'a lui non plus pas perdu la moindre plume depuis la reprise (victoire 3-0 contre Saint-Etienne vendredi).

Non loin de la Principauté, l'an 2 de l'ère Lucien Favre à Nice démarre affreusement mal. Les Aiglons se sont inclinés pour la troisième fois en quatre matches de Ligue 1, battus 2-0 chez le néo-promu Amiens. Une rencontre qui a vu l'ancien attaquant du FC Sion Moussa Konaté inscrire un doublé, ouvrir son compteur en France et ainsi participer plus qu'activement à la première victoire en 1re division dans l'histoire du club picard.

Samedi encore, François Moubandje, titulaire dans son couloir gauche, a eu plus de réussite avec Toulouse, difficile vainqueur 3-2 contre Rennes.

Milan et Naples comme la Juve et l'Inter

Quatre des cinq candidats aux premières places de la Serie A ont fait le plein de points après deux journées. Dimanche, l'AC Milan (2-1 contre Cagliari) et Naples (3-1 contre l'Atalanta) ont imité la Juventus et l'Inter Milan, qui s'étaient imposés samedi face au Genoa (4-2) et l'AS Rome (3-1).

Toujours avec Ricardo Rodriguez dans le couloir gauche, l'AC Milan a eu besoin d'un beau coup franc de Suso à la 70e pour se défaire des Sardes. Soirée encore plus compliquée pour le Napoli, mené au score face à Remo Freuler et ses coéquipiers (Nicolas Hass est resté sur le banc) mais qui a inversé la tendance par Zielinski, Mertens et Rog.

Elle aussi menée, mais 2-0 après sept minutes de jeu seulement (!), la Juventus a souffert pour finalement s'imposer chez le Genoa (triplé de Dybala et but de Cuadrado). Encore une fois préféré à De Sciglio dans le couloir droit, comme cela avait été le cas pour la 1re journée, Stephan Lichtsteiner est sorti à la 74e minute, après avoir reçu son deuxième avertissement en deux matches... Le capitaine de l'équipe de Suisse a faim de montrer ce dont il est capable en ce début de saison qui s'annonçait compliqué pour lui...

L'Inter Milan, qui renaît comme l'autre club milanais à l'ambition, a marqué les esprits en allant s'imposer chez l'AS Rome - le cinquième candidat à la Ligue des champions - alors qu'il était mené au score à la pause (but de Dzeko). La révolte nerazzura a été sonnée par l'artificier maison Mauro Icardi, auteur d'un doublé en dix minutes (67e/77e), épaulé en fin de partie par Vecino.

A noter que Valon Behrami n'est pas entré en jeu lors de la défaite 3-2 de l'Udinese chez le SPAL Ferrara.

(si)

Votre opinion