Publié

AlerteMenace pour les opérés du cœur

Une bactérie anodine provoque une infection des années après la pose d’un implant cardiaque. Deux décès déjà recensés en Suisse. Les patients concernés sont invités à consulter.

par
Eric Felley
L’infection peut survenir plusieurs années après la pose d’une valve à cœur ouvert.

L’infection peut survenir plusieurs années après la pose d’une valve à cœur ouvert.

Clair Josselin/MAXPPP

Une bactérie inoffensive, qu’on trouve dans l’eau potable, est à l’origine d’une infection responsable de la mort de deux personnes opérées du cœur en Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé hier cette nouvelle inquiétante. La bactérie Mycobacterium chimaera provoque dans certaines conditions une infection qui concerne les interventions pour la pose de valves cardiaques. Et ce, une à plusieurs années après. Entre 2008 et 2012, six personnes ont été infectées, dont les deux victimes.

Votre opinion