Football - Menacé, Ronald Koeman en a «marre de devoir se défendre»
Publié

FootballMenacé, Ronald Koeman en a «marre de devoir se défendre»

L’entraîneur du FC Barcelone sait qu’il est sur un siège éjectable, avant le déplacement des Catalans à Madrid, pour y défier l’Atlético. Koeman s’est adressé à la presse avec ironie.

Ronald Koeman fait la grimace, les résultats du Barça sont en dessous des attentes.

Ronald Koeman fait la grimace, les résultats du Barça sont en dessous des attentes.

REUTERS

Ronald Koeman, proche de l’éviction selon la presse catalane, a assuré en avoir «marre de devoir se défendre» lors d’une conférence de presse très attendue avant l’affiche de la 8e journée de Liga contre l’Atlético Madrid samedi (21h00), où il est apparu détendu et souriant.

«Bonjour, mes amis de la presse! Qu’est-ce qu’il est bon de vous revoir!», a lancé Koeman de manière ironique dès son arrivée dans la salle de presse, alors qu’il est ciblé par les critiques depuis la déroute contre le Benfica Lisbonne, mercredi en C1 (3-0).

«Pour l’instant, je reste»

«Le club ne m’a encore rien dit. Le président était ici (ndlr: au centre d’entraînement du Barça) ce (vendredi) matin, mais je ne l’ai pas vu. On était en train de préparer le match et on s’est entraîné, donc je ne l’ai pas vu. Mais j’ai des yeux et des oreilles...», a glissé Koeman.

Le technicien néerlandais a refusé de répondre à une question portant sur sa relation avec le président Joan Laporta. «Pour l’instant, je reste», a-t-il assuré.

«Je ne suis pas le plus important. Un résultat positif est plus important qu’une personne. Tout le monde sait que je suis là par amour pour le club. J’ai accepté de venir dans une situation très compliquée», a rappelé Koeman. «J’en ai marre de devoir me défendre tout le temps. Ca n’a pas de sens. Ce ne sera pas pour aujourd’hui, mais un jour, j’aimerais bien dire tout ce que je pense de tout cela», a taclé l’ancien sélectionneur Oranje.

«Le pire? Le départ de Messi»

Interrogé sur son état, Koeman a usé l’euphémisme : «Sincèrement, ça pourrait aller mieux», a-t-il glissé, en souriant.

A la question d’un journaliste qui lui a demandé ses meilleurs et pires souvenirs au Barça, Koeman a répondu avec humour : «Cette question, on dirait que je suis déjà parti! Le meilleur moment, je dirais que c’est lors de la signature, pour devenir entraîneur du Barça. Et le pire moment ? Le départ de Messi», a indiqué Koeman.

(AFP)

Votre opinion