Publié

FootballMenaces de renvoi sur plusieurs matches

La reprise en Challenge League pourrait être fortement compromise ce week-end. Parmi les points chauds: la Gurzelen.

par
Nicolas Jacquier
La Gurzelen, stade du FC Bienne

La Gurzelen, stade du FC Bienne

Keystone

Si la Praille pourra normalement accueillir dimanche GC et que le match LS-Lucerne, avec une Pontaise jugée praticable, devrait pouvoir se disputer au même moment dans des conditions acceptables au niveau de la Super League, il n'en va pas de même en Challenge League, où plusieurs rencontres sont d'ores et déjà menacées en raison des conditions climatiques.

C'est notamment le cas de la partie qui doit opposer lundi, en match décalé de la reprise, le FC Bienne à Bellinzone, une affiche coïncidant avec les débuts de Hakan Yakin sous le maillot tessinois. Malgré les bonnes volontés biennoises, la Gurzelen est loin de ressembler aujourd'hui à une pelouse de football. «Contre la nature, lâche Arturo Albanese, le directeur sportif du FCB, on ne peut que s'incliner. L'être humain a des limites par rapport à la météo.» Ce matin, une couche de neige recouvrait toujours le stade. «Le problème, ce n'est pas vraiment la neige, c'est plutôt le béton que constitue le sol gelé sur 20 cm (...) L'ennui, c'est qu'en Suisse, on aime manifestement jouer sur des terrains injouables. On ferait mieux de déplacer le match sur la place centrale, sur du vrai béton!»

Un inspecteur de la SFL décidera sans doute dimanche matin au plus tard de la tenue ou non du match. «Bellinzone a prévu de partir la veille du match, soit dimanche, reprend M. Albanese. On aimerait autant éviter qu'il ne se déplace pour rien.»

Les rencontres Wohlen-Kriens et Vaduz-Aarau sont aussi susceptibles d'être renvoyées.

Ton opinion