20.05.2013 à 23:05

CyclismeMenchov met fin à l'âge de 35 ans à sa carrière (presse)

VALLOIRE (Savoie), 20 mai 2013 (AFP) - Le coureur russe Denis Menchov, ex-vainqueur du Giro et de la Vuelta, a décidé de raccrocher le vélo en invoquant des problèmes de genou, selon la presse russe lundi.

Menchov, âgé de 35 ans, courait depuis l'an passé pour l'équipe russe Katusha. Il n'avait pu participer au Giro. Son équipe Katusha n'avait pas confirmé lundi en début de soirée l'information. En quatorze saisons dans le peloton professionnel, le Russe installé en Espagne, à Pampelune, a gagné à deux reprises le Tour d'Espagne (2005 et 2007) et une fois le Tour d'Italie, celui du centenaire de sa création (2009). Ironie de l'histoire, Menchov a enlevé sur tapis vert la Vuelta 2005, après le déclassement pour dopage de l'Espagnol Roberto Heras. Dans le Giro, le Russe est venu à bout après un duel acharné de l'Italien Danilo Di Luca, déclassé par la suite pour dopage. Lui-même a dû affronter de lourds soupçons sans qu'un contrôle antidopage positif ne parvienne à le mettre en cause. Son nom a été cité à propos de l'affaire Humanplasma en Autriche et il a été accusé par le journal italien La Gazzetta dello Sport d'avoir été en contact avec le préparateur italien Michele Ferrari, sanctionné par l'Agence antidopage américaine (Usada) dans l'affaire Armstrong et par le Comité olympique italien (Coni). Originaire d'Orel (sud-ouest de la Russie), une ville distante de 400 kilomètres de Moscou, Menchov s'est toujours montré très prudent, prompt à banaliser son parcours. La légende rapporte qu'il s'est marié (à Nadezhda, elle aussi originaire d'Orel) sans même le dire à son entourage professionnel en 2001. Catalogué "suiveur", il a toutefois tiré parti de ses qualités de rouleur et de grimpeur pour se bâtir un palmarès qui comporte, en plus de la Vuelta et du Giro, le Tour de l'Avenir (2001), le Tour du Pays basque (2004) et de nombreuses places d'honneur dans les courses par étapes. Dans le Tour de France, le Russe a accédé au podium à deux reprises, en 2008 (3e après le déclassement de Bernhard Kohl) et en 2010 (2e derrière l'Espagnol Alberto Contador, déclassé ensuite, et le Luxembourgeois Andy Schleck). Cette saison, il s'est signalé dans le Tour d'Algarve (4e) et surtout Paris-Nice, en prenant la deuxième place de l'étape arrivant à la Montagne de Lure. Sa dernière course, le Tour de Catalogne, s'est conclue le 24 mars par un abandon dans la 7e étape. Professionnel à partir de 2000, il a couru pour quatre équipes différentes, Banesto, devenue îles Baléares (jusqu'en 2003), puis Rabobank (jusqu'en 2010), Geox (2011) et enfin Katusha. jm/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!