Publié

VotationsMenu copieux le 4 mars en Suisse alémanique

De nombreux cantons sont appelés aux urnes. Comme à Bâle-Campagne qui se prononce sur le droit de vote à 16 ans, ou Lucerne qui vote sur des logements abordables.

De nombreux objets sont soumis aux urnes en Suisse alémanique.

De nombreux objets sont soumis aux urnes en Suisse alémanique.

Keystone

Outre Zurich et l'Argovie, sept cantons alémaniques sont appelés aux urnes pour des objets cantonaux le 4 mars. Bâle-Campagne se prononce sur le droit de vote à 16 ans, Lucerne sur des logements abordables pour tous et Schwyz sur la transparence du financement des partis politiques.

Bâle-Campagne

Deux initiatives dites «de démocratie» sont soumises aux urnes de Bâle-Campagne. Elles veulent accorder le droit de vote et d'élection cantonal et communal aux jeunes à partir de 16 ans ainsi qu'aux étrangers résidents. Le droit d'élection passif, c'est-à-dire, celui d'être élu à un mandat, ne leur serait pas accordé.

Les citoyens se prononcent également sur une initiative des communes demandant le versement de 30 millions de francs économisés par le canton à la suite de l'introduction du nouveau financement des soins. Cet argent avait été promis par l'ancien directeur cantonal de la santé. Le gouvernement actuel refuse toutefois de le verser à cause des difficultés financières grandissantes du canton.

Enfin, une modification de la Constitution est soumise au peuple. Selon celle-ci, un membre du gouvernement ne pourra pas simultanément siéger au Parlement fédéral. Jusqu'à présent, seul un ministre au maximum pouvait cumuler les deux mandats.

Bâle-Ville

Un repas végane par jour proposé dans les établissements publics de Bâle-Ville: c'est ce que réclame l'initiative «pour une alimentation durable et juste», issue des milieux véganes. Elle demande aussi que les autorités se dotent d'un modèle encourageant une vie sans viande.

Les citoyens voteront également sur une initiative voulant réduire les années de rentes des anciens membres du gouvernement et des magistrats à un maximum de trois ans, au lieu des dix ans actuellement. La réglementation actuelle a été introduite en 2016 et avait déjà coupé de plus de la moitié les rentes perçues.

Schwyz

Les Jeunes socialistes schwyzois demandent via une initiative que les partis et organisations politiques rendent leurs financements publics lors d'élections et de votations. Les citoyens votent en outre sur une baisse des réductions de primes maladie afin d'économiser 5,7 millions de francs.

Lucerne

L'initiative «Logements abordables pour tous» du PS lucernois demande que le canton cède ses terrains ou bâtiments à des prix avantageux ou en donne le droit de superficie aux communes ou à des promoteurs d'utilité publique. Un fonds cantonal alimenté de 11 millions de francs par année doit par ailleurs soutenir les coopératives.

Saint-Gall

Les citoyens st-gallois se prononcent sur un crédit de 48,6 millions pour la rénovation du théâtre de la ville de St-Gall. Le bâtiment a été construit en 1968. Le groupe UDC au parlement a obtenu que le crédit soit soumis au référendum.

Appenzell Rhodes Extérieures

Les citoyens d'Appenzell Rhodes-Extérieures se prononcent sur le principe d'une révision totale de la constitution cantonale. Ils doivent également décider si la révision totale doit être confiée au parlement ou à une constituante. La constitution actuelle date de 1995. Elle a depuis été révisée partiellement à trois reprises.

Schaffhouse

Schaffhouse vote sur une révision de sa loi sur la protection de la nature et du patrimoine. Les subventions y sont réglées de manière détaillée et les communes obtiennent davantage de responsabilités afin de décharger la protection du patrimoine cantonale.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!