Hockey sur glace: Mercato: les 20 joueurs les plus courtisés

Publié

Hockey sur glaceMercato: les 20 joueurs les plus courtisés

La semaine de pause internationale est souvent propice aux tractations. Qui sont les joueurs convoités?

par
Grégory Beaud
Grégory Hofmann (à g.), Marc-Antoine Pouliot (droit, haut) et Enzo Corvi figurent parmi les joueurs les plus recherchés.

Grégory Hofmann (à g.), Marc-Antoine Pouliot (droit, haut) et Enzo Corvi figurent parmi les joueurs les plus recherchés.

Le championnat de Suisse s'est mis en pause durant une semaine pour permettre à la sélection nationale de disputer la Deutschland Cup. Comme d'habitude, cette trêve de novembre a été celle des rumeurs en tous genres. Et comme il n'y a pas de fumée sans feu, des négociations plus ou moins avancées. Si le marché des joueurs étrangers se fera plus tard, celui des Suisses est en train de se jouer à l'heure actuelle. Mais au fait, quelles sont les individualités les plus recherchées? «Le Matin» tente d'en savoir plus entre écrans de fumée et petits mensonges de bon aloi.

----------

1. Enzo Corvi (Davos)

Flamboyant lors du dernier championnat du monde avec la Suisse, le joueur de centre grison vit une saison compliquée à Davos, à l'image de son club. Avec 5 points en 16 matches, Enzo Corvi est bien loin de ses standards. Son immense potentiel est uniquement la raison pour laquelle il est le joueur le plus courtisé du moment. Âgé de 25 ans, il a vécu une éclosion sur le tard. Selon nos sources, Zoug est le plus chaud sur le dossier. Des rumeurs affirment d'ailleurs que le contrat serait signé même si le club se refuse à tout commentaire. Toujours est-il que son contrat sera supérieur à 700000 francs. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le EVZ a accepté de laisser filer Viktor Stalberg en KHL afin de pouvoir se montrer concurrentiel sur le marché et, pourquoi pas réaliser le doublé Corvi-Hofmann?

----------

2. Grégory Hofmann (Lugano)

Il est le meilleur buteur du championnat avec neuf réalisations. Dans un championnat où les purs buteurs ne courent pas les rues, le Romand de 25 ans est très (très!) demandé. Fribourg s'était renseigné mais s'est vu signifier un manque d'intérêt de la part de Grégory Hofmann. Lugano, Lausanne et Zoug sont encore en course. Et si, finalement, il restait à la Resega?

----------

3. Marc-Antoine Pouliot (Bienne)

Il a beau être considéré comme un Canadien à l'heure actuelle, le joueur de centre sera très probablement un joueur suisse dès la saison prochaine. Sa naturalisation va faire de lui un des joueurs les plus courtisés de la ligue. Avec 16 points en 16 matches, il prouve que malgré ses 33 ans, il a encore de belles années devant lui. «Radio Couloir» pressent qu'il restera seelandais d'où vient sa femme. Lausanne s'est renseigné sur le sujet.

----------

4. Reto Suri (Zoug)

Derrière le trio de tête, l'ailier zougois serait une joli lot de consolation pour quiconque ne signerait pas Grégory Hofmann. Après deux saisons compliquées, l'ancien joueur de GE Servette (2009-2010) repart sur de bonnes bases avec 10 points en 16 matches. A 29 ans, il peut encore signer un contrat de longue durée. Lugano s'est, jusqu'alors, montré le plus pressant. Mais si Hofmann venait à prolonger, il se peut que Suri doive aller voir ailleurs... ou pas. Dans ce cas, Zoug sera en pole-position. Selon le Blick, FR Gottéron s'est également positionné pour faire une offre.

----------

5. Samuel Kreis (Bienne)

Il est probablement le défenseur le plus intéressant du lot. Ce n'est pas un hasard si les négociations s'éternisent. Recalé par Berne il y a deux ans, l'arrière de 24 ans a explosé dans le Seeland. Après une saison à 23 points, il peine toutefois à maintenir le même niveau offensif cette saison. Il est par contre l'une des pièces majeures de l'échiquier du coach Antti Törmänen. Un retour dans la capitale semble très probable puisque le SCB fait le forcing.

----------

6. Fabrice Herzog (Zurich)

Ce n'est pas un secret: l'ailier est mécontent de son rôle au Hallenstadion. Depuis son retour en Suisse en 2014, Fabrice Herzog stagne à une vingtaine de points par saison. Et dans le richissime effectif des ZSC Lions, il n'arrive pas à s'imposer. Un changement d'employeur serait probablement la meilleure solution pour lancer (enfin) sa carrière. A 23 ans, son potentiel est encore immense. Il paraît même qu'il a appris un peu le français lors de son passage aux Remparts de Québec lors de la saison 2013-2014...

----------

7. Jerome Bachofner (Zurich)

Ce serait un mensonge de dire que l'on avait vu venir l'explosion de l'ailier des Lions. Après 15 matches pourtant, il est le meilleur compteur du club devant tous les internationaux du Hallenstadion. Feu de paille ou non? C'est la question à laquelle doivent répondre les directeurs sportifs du moment. Ceux que nous avons sondés sondés ne sont pas d'accord entre eux. Les avis vont de «bonne pioche» à «il sera surpayé». A 22 ans, c'est un pari. Mais Zurich semble tenir la corde pour le prolonger.

----------

8. Inti Pestoni (Davos)

Il est l'un des rares rayons de soleil dans les Grisons. Dans une voie de garage à Zurich, le Léventin retrouve le sourire au HCD... du moins à titre individuel. Dans la gabegie davosienne, Inti Pestoni porte le casque de Top scorer et prouve qu'il faut encore compter sur lui malgré ses deux saisons ratées du côté des ZSC Lions. Si son talent offensif n'est pas remis en question, nombreux sont les observateurs à se demander s'il est suffisamment impliqué défensivement. Un défaut qui le suit depuis le début de sa carrière. Et qui pourrait refroidir certains suiveurs.

----------

9. Roger Karrer (Zurich)

91 matches de National League, 0 but et 10 passes décisives. Et pourtant, Roger Karrer reçoit des offres supérieures à 300000 francs par saison. De quoi se rendre compte de la valeur marchande d'un défenseur, qui plus est droitier. A 21 ans, il se pourrait qu'il soit tenté par découvrir autre chose que l'organisation des Zurich Lions où il n'est que le huitième défenseur le plus utilisé avec seulement 11 minutes par match.

----------

10. Samuel Guerra (Ambri)

Le défenseur de la Valascia a peut-être réalisé le meilleur move de sa carrière en signant pour une année en Léventine. A 25 ans, à l'instar d'Inti Pestoni, il s'est perdu à Zurich après un début de carrière prometteur à Davos. Deux saisons ratées ont permis à Ambri-Piotta de récupérer son ancien junior, du moins temporairement. Avec 10 points en 16 matches, l'arrière pourrait faire son retour en équipe nationale sous peu... et faire grimper encore sa valeur. Il est déjà hors de prix pour bon nombre d'équipes ayant tenté de s'y intéresser.

----------

11. Marco Pedretti (Bienne)

Il y a une dizaine de joueurs seelandais actuellement sur le marché. A l'instar de Reto Suri ou Fabrice Herzog, Marco Pedretti figure dans la deuxième vague de joueurs à qui les directeurs sportifs téléphoneront. A 27 ans et pour sa troisième saison à haut niveau dans le Seeland, il peut légitimement (et devrait) obtenir un contrat de longue durée.

----------

12. Luca Cunti (Lugano)

A 29 ans, le joueur de centre est ce que l'on peut qualifier de «Sorgenkind». Un joueur problématique. En confiance, il peut être le meilleur compteur de son équipe mais il peut également plomber le moral de tous s'il n'est pas dans un bon état d'esprit. A Lugano, il sort d'un saison mitigée (21 points) et vient de se blesser à l'épaule. Un gros risque qui pourrait s'avérer payant pour le directeur sportif qui le prendra.

----------

13. Niklas Schlegel (Zurich)

Le dernier rempart des Zurich Lions aurait pu être bien plus haut dans ce classement. Mais l'incertitude concernant le nombre de licences étrangères (4 ou 6?) change la donne concernant le poste des gardiens. Si mercredi aucun changement n'est décidé par les dirigeants de la Ligue, Niklas Schlegel sera l'un des joueurs le plus intéressants. Lugano et Berne se sont déjà renseignés, tandis que Davos aurait tout intérêt à y songer.

----------

14. Reto Schäppi (Zurich)

Le joueur de centre est un international en puissance. Habitué des championnats du monde, il rend Zurich meilleur par son intelligence de jeu, même s'il ne fait pas partie des meilleurs compteurs des Lions. Sa prolongation est une des priorités de Sven Leuenberger. Et lorsque les ZSC Lions veulent quelque chose, ils l'obtiennent souvent.

----------

15. Marc et Dino Wieser (Davos)

A respectivement 31 et 29 ans, ils semblent sur le déclin. Régulier à plus de 30 points depuis quatre ans, Marc peine à lancer la machine. Pas idéal au moment de renégocier. Dino, lui, en est déjà à 7 points. Tout porte à croire que les deux joueurs ne bougeront pas de Davos, même en cette période de haute instabilité.

----------

16. Raphael Prassl (Zurich)

Selon nos informations, Raphael Prassl ne quittera pas le Hallenstadion malgré quelques coups de fil intéressés. A 20 ans, l'attaquant polyvalent aurait signé une nouvelle entente avec le club zurichois.

----------

17. Dominik Diem (Bienne)

Le joueur de centre est au bénéfice d'une offre pour une prolongation de contrat. A 21 ans, il aurait tout intérêt à vouloir poursuivre sa progression dans la cité biennoise. Mais son excellent début de saison font de Diem un joueur convoité.

----------

18. Dominic Lammer (Zoug)

Il vaut une vingtaine de points par saison mais semble avoir le potentiel pour en totaliser bien davantage. A Zoug, il fait bientôt partie des meubles pourrait-il profiter d'un changement d'environnement pour franchir un palier? Il est également dans la seconde vague des joueurs intéressants.

----------

19. Yannik Burren (Berne)

A l'instar de Raphael Prassl, Yannik Burren (21 ans) va prolonger son contrat avec son club actuel, selon nos informations. L'arrière droitier du CP Berne a effectué toutes ses classes à la PostFinance Arena et se voit y poursuivre sa progression.

----------

20. Raphael Kuonen (Langnau)

Avec déjà sept buts, le Haut-Valaisan est l'un des attaquants les plus percutants de la ligue. Sa prolongation de contrat dans l'Emmental semble très proche si elle n'est pas déjà signée.

----------

Joker: Cody Almond (GE Servette)

Sa signature à Lausanne est le secret le moins bien gardé de la ligue.

Ton opinion