Buzz - «Merci Jean-Pierre Belmondo»: l’énorme bourde d’une écologiste

Publié

Buzz«Merci Jean-Pierre Belmondo»: l’énorme bourde d’une écologiste

Candidate à la primaire des Verts pour la présidentielle française, Sandrine Rousseau est devenue la risée des internautes.

Jean-Paul Belmondo en 2010.

Jean-Paul Belmondo en 2010.

AFP

Parmi les innombrables hommages à Jean-Paul Belmondo, décédé lundi à 88 ans, un a été particulièrement remarqué en France, et pas pour sa réussite. Il vient de Sandrine Rousseau, candidate à la primaire des Verts (EELV) pour la prochaine élection présidentielle. L’écologiste a réussi à estropier le prénom de l’acteur défunt et a tweeté: «Merci Jean-Pierre Belmondo d’avoir porté haut le cinéma français»

La suite de son message n’est pas du même acabit mais n’est pas une réussite non plus: «Une dernière cascade, en espérant qu’elle n’ait pas été difficile». Des internautes ont jugé cette phrase maladroite voire carrément irrespectueuse.

Sandrine Rousseau a d’abord corrigé son tweet et son «Jean-Pierre Belmondo» puis a décidé de le supprimer. Mais il n’était pas passé inaperçu et les internautes s’en sont donné à cœur joie.

Adieu Jean-Michel Depardieu…

«Appeler Bébel Jean-Pierre et assimiler sa disparition à une dernière cascade… cest la chute de trop!», a tranché l’un d’eux. «Sandrine Rousseau rend ce soir un vibrant hommage à Jean-Michel Depardieu», a ironisé un second. D’autres ont recyclé des répliques cultes de l’acteur disparu. «La différence entre un con et un voleur? Un voleur, de temps en temps, ça se repose». Ou: «Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille».

Sandrine Rousseau a eu tendance à accumuler les bourdes ou sorties polémiques ces derniers temps. Résultat, l’ancien chroniqueur de «On n’est pas couché» Éric Naulleau s’est de son côté demandé si elle le fait exprès.

(R.M.)

Ton opinion