Couac: Mère décédée, fils ignoré

Publié

CouacMère décédée, fils ignoré

Un Argovien de 19 ans a cherché sa mère sur les réseaux sociaux pendant un mois. La police, qui était au courant de son décès depuis près de deux ans, vient d'informer la famille.

par
Sarah Zeines
TeleM1

«Nous regrettons notre erreur.» C'est en ces termes que la police argovienne s'est excusée, après avoir annoncé la mort de Gina Hauenstein, près de deux ans après l'avoir su.

Devenu la coqueluche des réseaux sociaux ces dernières semaines, Marco, son fils de 19 ans, espérait retrouver la toxicomane disparue depuis le 19 février 2000. Il multipliait ainsi les avis de recherche en ligne et avait contacté la police dans l'espoir de renouer avec sa génitrice. «Je veux savoir enfin d'où je viens et je ressens le besoin d'avoir une famille», a-t-il notamment déclaré, pendant sa quête.

Os retrouvés en 2013

Gina a été identifiée suite à des prélèvements sur un fémur, arrivé entre les mains de la police en 2013. Ce n'est cependant qu'au début de 2015 que l'os a pu être identifié. «Je ne sais même pas ce qui est arrivé, s'il s'agit d'un crime, d'un suicide ou autre chose», a regretté Marco Hauenstein. Le jeune homme espère désormais faire toute la lumière sur ce qui est arrivé à sa mère.

Grâce à sa recherche sur Facebook, Marco a tout de même retrouvé la trace de sa grand-mère maternelle, d'une tante et d'un oncle. En revanche, il est toujours à la recherche de son père biologique.

Ton opinion