Sondage Tamedia/20 minutes: Mesdames, la réforme de l’AVS est plutôt bien partie

Publié

Sondage Tamedia/20 minutesMesdames, la réforme de l’AVS est plutôt bien partie

La proposition de réforme du 1er pilier obtient 53% d’avis favorables. Mais les femmes restent aux deux tiers opposées.

par
Eric Felley
Les femmes sont majoritairement défavorables à l’augmentation de l’âge de la retraite à 65 ans. en particulier parmi la tranche d’âge touchée.

Les femmes sont majoritairement défavorables à l’augmentation de l’âge de la retraite à 65 ans. en particulier parmi la tranche d’âge touchée.

Getty Images

À quelques semaines des votations fédérales du 25 septembre, le premier sondage Tamedia/20 minutes montre que la population suisse réserve un accueil positif à la réforme de l’AVS 21, qui prévoit une augmentation de l’âge de la retraite des femmes de 64 à 65 ans. 53% des personnes interrogées y sont favorables, 44% défavorables et 3% sans avis.

Conflit dans les ménages

Cependant, voilà qui promet de l’ambiance dans les ménages, 71% des hommes la soutiennent, contre seulement 36% des femmes. La proposition divise également le pays: 57% de soutien en Suisse alémanique, contre 42% en Suisse romande. Enfin, dans la tranche d’âge concernée par la période de transition prévue, les 50-64 ans refusent net le projet avec 58% de non.

L’UDC moins convaincue à droite

Concernant les affinités partisanes, la réforme de l’AVS est soutenue à 74% par le PLR, 71% par les Verts libéraux, 66% par le Centre et 49% seulement à l’UDC. À l’inverse, le PS refuse à 68% et les Vert.e.s à 62%.

L’augmentation de la TVA fait mieux

L’objet connexe de l’augmentation de la TVA fait un meilleur résultat avec 58% de personnes favorables, 38% défavorables et 4% indécis. On retrouve une différence marquée entre hommes et femmes: 65% contre 50% Les Verts libéraux sont les plus convaincus avec 72% de oui, suivi du PLR, 70% et du Centre, 68%. Les sympathisants de l’UDC, du PS et Les Vert.e.s donnent respectivement 50%, 49% et 49% de oui. Les deux objets doivent être acceptés pour que la réforme AVS 21 entre en vigueur.

Rappelons qu’en 2017, une réforme similaire, Prévoyance vieillesse 2020, avait été refusée par 52,7% des voix pour le projet et 50,1% pour la TVA.

Élevage intensif: villes contre campagne

L’initiative pour l’interdiction de l’élevage intensif trouve grâce auprès de la population avec 55% d’avis favorables contre 43% et 2% sans avis. Ce sont les femmes qui sont les plus sensibles à la protection des animaux de rente: 64% d’entre elles soutiennent la proposition, contre seulement 44% des hommes. Les Verts avec 75% et les socialistes avec 58% sont les plus enthousiastes. À l’inverse, les sympathisants de l’UDC et du PLR font barrage à 65% et 59%. Notons que l’écart se creuse entre le soutien dans les villes (64%) et celui des campagnes (48%).

L’impôt anticipé à la peine

La suppression de l’impôt anticipé sur les intérêts des obligations peine à convaincre le peuple suisse. Avec 30% seulement d’avis favorables (37% chez les hommes, 25% chez les femmes), cette proposition de la droite semble prendre le même chemin que la suppression du droit de timbre en février dernier (coulée à 62,7% dans les urnes). 51% des personnes interrogées la refusent et 19% n’ont pas encore d’avis sur la question. Seuls les sympathisants du PLR l’acceptent par 55%.

Ton opinion

23 commentaires