Football: Messi fonce (encore) vers le Ballon d'Or. Mérité?

Actualisé

FootballMessi fonce (encore) vers le Ballon d'Or. Mérité?

Tout indique que Lionel Messi va succéder à Luka Modric lundi, lors de la cérémonie couronnant le meilleur joueur du monde.

par
Sport-Center
Lionel Messi a marqué les esprits dimanche soir contre l'Atlético, à la veille de son sacre annoncé.

Lionel Messi a marqué les esprits dimanche soir contre l'Atlético, à la veille de son sacre annoncé.

Keystone

L'affaire est dans le sac (de sport). Ou c'est tout comme. A quelques heures de la remise du Ballon d'Or 2019, lundi soir, au théâtre du Châtelet à Paris, le suspense ne laisse plus tellement place au doute. Grand favori à la succession de Luka Modric, récompensé l'an dernier, Lionel Messi va - on prend le pari - recevoir son sixième trophée honorifique de meilleur joueur du monde, le plaçant ainsi comme seul détenteur du record devant Cristiano Ronaldo (5).

Depuis dimanche, une photo du classement des dix premiers est devenue plus que virale sur le web. Sur celle-ci, on y voit la nette victoire de «La Pulga» du FC Barcelone devant deux joueurs de Liverpool, vainqueur de la Champions League cette année, Virgil Van Dijk et Mohamed Salah. Sadio Mané? L'autre immense acteur de la saison des Reds est relégué au 5e rang avec seulement 97 points, juste derrière Cristiano Ronaldo, absent du podium pour la première fois depuis 2010...

Voilà qui ne va pas plaire à Samuel Eto'o. Fin septembre, pour le prix The Best, la légende camerounaise avait lâché en direct à la télévision que «Salah et Mané étaient les meilleurs mais qu'ils n'étaient pas là (ndlr: dans la course aux favoris avec Messi, Van Dijk et Ronaldo)». La semaine passée, l'ex-gloire du Barça en a rajouté une couche. «Les médias occidentaux dominent nos médias africains, donc forcément il y a une influence. On apprécie plus le but de Messi», avait-il dit lors d'un entretien à l'AFP, convaincu que «les joueurs africains ne sont pas respectés», «pas toujours appréciés à leur juste valeur» par les votants.

En Espagne aussi, le génial lutin argentin est donné gagnant avant même la cérémonie. Plusieurs quotidiens référencés du pays - Marca, Mundo Deportivo et Sport - n'ont pas hésité à faire référence au Ballon d'Or Lionel Messi, au lendemain de son nouveau but décisif en fin de rencontre lors du succès des Blaugranas face à l'Atlético Madrid (1-0) au Wanda-Metropolitano. Sacré en 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015, Lionel Messi fonce donc vers son sixième titre. Mérité ou pas? A vous de voter.

Jérémy Santallo

Ton opinion