04.09.2020 à 18:09

FootballMessi: «Je reste à Barcelone»

Quelques jours après avoir annoncé son départ, l’Argentin a expliqué les raisons de son changement d’attitude.

von
AFP/Sport-Center
Lionel Messi a accordé une interview exclusive à Goal.com depuis son domicile de Castelldefels.

Lionel Messi a accordé une interview exclusive à Goal.com depuis son domicile de Castelldefels.

Goal.com

Fin du suspense à Barcelone: après avoir menacé de quitter son club de toujours, la superstar argentine Lionel Messi a décidé d’honorer la dernière année de son contrat jusqu’en juin 2021, renonçant à un bras de fer.

«Je n’irai jamais en procès contre le Barça car c’est le club que j’aime, qui m’a tout donné depuis que je suis arrivé, c’est le club de ma vie», a déclaré Lionel Messi dans un long entretien à Goal.com (interview en Espagnol) un média spécialisé dans le football.

«Je n’irai jamais en procès contre le Barça car c’est le club que j’aime, qui m’a tout donné depuis que je suis arrivé, c’est le club de ma vie»

Lionel Messi

La fin d’un feuilleton qui a tenu la planète football en haleine: après dix jours d’un bras de fer avec le Barça, pour qui la «Pulga» (puce, en espagnol) était en contrat jusqu’au 30 juin 2021 malgré ses envies de départ immédiat.

Un soulagement pour les supporters et pour le club catalan, qui ont craint de voir leur légende vivante quitter son club de toujours par la petite porte… et un message qui a grandement rassuré LaLiga, qui a déjà perdu les stars Neymar (en 2017, au PSG) et Cristiano Ronaldo (en 2018, à la Juventus Turin).

Le dernier match de Messi sous les couleurs blaugrana ne sera donc pas cet humiliant 8-2 encaissé en quart de finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich, le 14 août à Lisbonne.

«Le président n’a pas respecté sa parole»

Il s’agit d’une victoire pour le président Josep Maria Bartomeu, critiqué de toutes parts pour sa gestion du club et qui avait mis sa démission dans la balance: imperturbable, Bartomeu peut se targuer d’avoir fait primer les intérêts du Barça.

Un Bartomeu que Messi n’épargne pas dans son interview: «J’ai dit au club, et par-dessus tout au président, que je voulais partir. Je l’ai dit toute l’année. Je pensais que c’était le moment de se retirer. Je pensais que le club avait besoin de gens jeunes, des gens nouveaux, et je pensais que j’avais terminé mon étape à Barcelone, ce qui me coûtait car je pensais terminer ma carrière ici. (…) Je l’ai dit au président et, bon, il m’a toujours dit qu’à la fin de la saison je pourrais décider si je veux partir ou pas. Et au final, il n’a pas respecté sa parole.»

«Mon attitude ne va pas changer»

Mais même si ce énième coup de pression de la part de Messi s’est clos ce vendredi, sa querelle avec le club risque de durer jusqu’à la fin de la saison, ou jusqu’à son éventuelle prolongation de contrat.

Car le No 10 a finalement décidé de rester, mais dans la tête des supporters et des dirigeants, il sera difficile d’effacer le fait que le capitaine blaugrana a tout fait pour rompre son contrat de manière unilatérale et abandonner le navire Barça en pleine tempête.

«Je vais continuer au Barça et mon attitude ne va pas changer parce que j’ai voulu m’en aller», a-t-il assuré.

Après une réunion stérile de deux heures avec les dirigeants du club jeudi, le clan Messi a tout fait pour forcer les négociations autour d’un départ du joueur.

Jorge Messi, le père et agent de «Leo», arrivé mercredi à la capitale catalane pour défendre les intérêts de son fils, a écrit ce vendredi une lettre à Javier Tebas, le président de LaLiga (gestionnaire du foot pro en Espagne), pour lui répéter que la clause libératoire de 700 m d’EUR fixée par le Barça ne s’appliquait plus.

Retour à l’entraînement?

Des arguments immédiatement réfutés par LaLiga, qui s’était déjà rangée aux côtés du club blaugrana en publiant un communiqué la semaine dernière pour confirmer que la clause permettant à Messi de partir librement avait expiré le 10 juin, comme chaque année.

La prochaine étape sera de voir si le sextuple Ballon d’or, qui a volontairement zappé les tests PCR de l’équipe dimanche et les premiers entraînements de reprise depuis lundi, va bien réintégrer le groupe au centre d’entraînement Joan Gamper à Barcelone.

Il faudra notamment observer quelle sera son attitude vis-à-vis du nouvel entraîneur Ronald Koeman, dont le discours a précipité ses envies de départ mi-août… et surtout quelle influence aura cette décision sur l’avenir de ses amis Arturo Vidal ou Luis Suarez, écartés par Koeman et approchés par des clubs italiens.

«Il n’y a pas eu de projet ou quoi que ce soit»

«Je reste et je vais donner le maximum», a assuré Lionel Messi, qui s’en est toutefois pris au président Josep Maria Bertomeu, accusé de n’avoir «pas de projet» pour le club et d’avoir trahi «une promesse» de le laisser partir.

«Le président n’a pas accordé d’attention à ce que je disais»

«J’ai dit au club, et surtout au président, que je voulais partir. J’ai continué à le lui dire pendant toute l’année. Je pensais qu’il était temps de faire un pas de côté. Je croyais que le club avait besoin de plus de jeunes joueurs, de nouveaux joueurs et je pensais que mon temps à Barcelone était fini. Je me suis senti désolé parce que j’ai toujours dit que je voulais terminer ma carrière ici. Ce fut une année très difficile, j’ai beaucoup souffert à l’entraînement, dans les matches et dans les vestiaires. Tout est devenu très difficile pour moi et, à un moment, j’ai envisagé de chercher de nouveaux objectifs, un air nouveau. Ce n’est pas à cause du résultat de Ligue des champions contre le Bayern. Cette décision, j’y pensais depuis longtemps. Je l’ai dit au président, et le président a toujours dit qu’à la fin de la saison, je pouvais décider si je voulais partir ou si je voulais rester. Et à l’arrivée, il n’a pas tenu sa promesse (…) Le président n’a pas accordé d’attention à ce que je disais.»

«Je voulais un projet gagnant»

«J’ai toujours dit que je voulais finir ici (…) Que je voulais un projet gagnant et remporter des titres avec le club pour continuer à bâtir la légende du FC Barcelone. La vérité est qu’il n’y a pas eu de projet ou quoi que ce soit, ils ne font que jongler et boucher des trous au fur et à mesure que les choses passent. Comme je l’ai déjà dit, j’ai toujours pensé au bien-être de ma famille et au club.»

«Ça a été un drame. Toute la famille pleurait»

«Quand j’ai dit ça (son envie de partir) à ma femme et à mes enfants, ça a été un drame. Toute la famille pleurait, mes enfants ne voulaient pas quitter Barcelone ni changer d’école (…) Tout cela m’a conduit à réfléchir à cette décision, que je n’ai pas menée à son terme. Comme je l’ai dit, je pensais (…) que j’étais libre (de partir), le président a toujours dit qu’à à la fin de la saison, je pouvais décider de rester ou non, et maintenant, ils s’accrochent au fait que je ne l’ai pas dit avant le 10 juin. Or il s’avère que le 10 juin, on jouait pour (gagner) la Liga au milieu de ce virus de merde, de cette maladie qui a altéré toutes les dates. C’est la raison pour laquelle je vais continuer dans le club (…) Le président m’a dit que la seule façon de partir était de payer les 700 millions d’euros de clause, - c’est impossible - , et qu’il y avait un autre moyen, qui était d’aller au procès. Moi, je n’irai jamais en procès contre le Barca car c’est le club que j’aime, qui m’a tout donné depuis que je suis arrivé, c’est le club de ma vie, j’ai fait ma vie ici. Le Barça m’a tout donné et je lui ai tout donné. Jamais il ne m’est venu à l’esprit de poursuivre le Barça en justice.»

«Je vais donner le maximum

«Je vais continuer au Barça et mon attitude ne va pas changer parce que j’ai voulu m’en aller. Je donnerai le meilleur. J’ai toujours envie de gagner, je suis un compétiteur et je déteste perdre. Je veux toujours le meilleur pour le club, pour le vestiaire et pour moi-même. J’avais dit à l’époque que nous n’étions pas assez bons pour gagner la Ligue des champions. En vérité, maintenant, je ne sais pas ce qui va se passer. Il y a un nouvel entraîneur et de nouvelles idées. C’est bien, mais il faut ensuite voir comment l’équipe réagit et si ce sera suffisant pour être au niveau. Ce que je peux dire, c’est que je reste et que je vais donner le maximum».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
15 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Rayce

05.09.2020 à 21:39

Pourquoi les joueurs tournent autour du peau, on t'a obligé à rester, c'est différent que je reste

Onaenfout

04.09.2020 à 21:36

Tout est dit dans le pseudo

luigi

04.09.2020 à 20:39

C'est pas je reste à Barcelone, c'est on m'oblige à rester à Barcelone, nuance...