Publié

Heavy MetalMetallica dévoile le mystère de la basse inaudible

Le producteur Steve Thompson explique 27 ans après la sortie de l'album « ...And Justice for All» que le volume du son de la basse a été décidé par le batteur Lars Ulrich.

Le groupe américain en 2012.

Le groupe américain en 2012.

Archives, Reuters

L'album de Metallica intitulé "...And Justice for All», l'un des plus influents du groupe, a longtemps intrigué à cause d'une basse inaudible. Vingt-sept ans après, le mystère est levé. Le producteur a en effet expliqué que son volume avait été réduit à dessein.

Dans un long entretien au site UltimateGuitar.com, le producteur Steve Thompson raconte que le batteur d'origine danoise Lars Ulrich avait insisté pour que le volume de la basse soit réduit au maximum afin que l'on entende davantage la batterie.

«Il a dit: 'Je veux que tu baisses la basse jusqu'à ce que tu puisses à peine l'entendre'. J'ai dit: 'C'est une blague?'», se remémore Steve Thompson. Il a précisé avoir menacé de quitter le groupe, mais en avoir été dissuadé par son agent et ceux de Metallica.

Selon lui, Ulrich a apparemment oublié cet épisode puisque, des années plus tard, il a lui demandé pourquoi la basse était inaudible. «J'ai voulu alors l'assommer. C'était vraiment honteux parce que c'est moi qui ai été insulté après pour le manque de basse», a expliqué Steve Thompson.

Un hit

Il a fait l'éloge du jeu du bassiste Jason Newsted, qui a rejoint le groupe après la mort du bassiste des débuts Cliff Burton, dans un accident de bus en Suède. Jason Newsted avait estimé en 2013 que c'était une vieille histoire, blâmant sa propre inexpérience en studio.

"...And Justice for All» est devenu un «hit» en dépit de son style très «trash» et de paroles très noires. Il a valu à Metallica de devenir l'un des rares groupes de hard rock à obtenir un succès commercial et à être salué par la critique.

Metallica a affirmé qu'il travaillait sur un nouvel album, son premier depuis «Death Magnetic» sorti en 2008.

(ats)

Votre opinion