Humeur: Metro, bus, trains: mais taisez-vous!
Publié

HumeurMetro, bus, trains: mais taisez-vous!

En France, la recommandation de l’Académie nationale de médecine de la fermer pour éviter de postillonner a fait jaser.

par
Eric Felley
Ne pas parler, ni téléphoner, même avec un masque…

Ne pas parler, ni téléphoner, même avec un masque…

AFP

En France, les médias ont parlé de cette affaire tout le week-end. Les usagers devraient se taire dans les transports publics pour éviter de postillonner et cela réduirait les risques de propagation du virus. Cette injonction au silence est partie d’une recommandation faite vendredi par la très sérieuse Académie nationale de médecine, mais elle a été aussitôt jugée ridicule par l’Ordre des médecins et ne devrait pas trouver grâce auprès du Gouvernement.

«Le port obligatoire du masque dans les transports en commun, où la distanciation physique ne peut être respectée, doit s’accompagner d’une précaution très simple: éviter de parler et de téléphoner». Formulée ainsi, la recommandation ne donnait pas davantage de détails sur ses bases scientifiques.

On ignore tant de choses

Sans doute qu’une ou l’autre de ces sommités de l’Académie ont dû prendre le métro aux heures de pointe. Ils se sont sentis piégés dans un nuage d’aérosol provoqué par une trop longue discussion à proximité. En particulier si les personnes parlent du coronavirus lui-même, dont on ne sait pas très bien comment il réagit à la voix humaine. Le simple fait de l’évoquer pourrait avoir une incidence sur l’augmentation de son taux de reproduction. Certaines fréquences pourraient aussi être plus dangereuses que d’autres. On ignore tant de choses encore sur ce virus…

En Suisse aussi on devrait s’interroger sur une mesure de ce genre. Le volume des discussions y est moins fort qu’en France. Cependant la densité des postillons peut-être nettement plus élevée et les fréquences de certaines langues nationales peuvent carrément irriter le virus, voire l’enflammer au sens pathologique du mot. On n’est jamais trop prudent!

Cependant en France, les réactions ont fusé contre les membres de l’Académie nationale: «Sincèrement en toute honnêteté, c’est plutôt vous qui devriez vous taire, cela nous ferait des vacances».

Votre opinion