France: Metz: un policier se suicide avec son arme de service
Publié

FranceMetz: un policier se suicide avec son arme de service

Un agent des forces de l'ordre s'est donné la mort à son domicile, lundi en France. Il laisse derrière lui un enfant de 4 ans.

Le policier de 42 ans, s'est servi de son arme de service pour mettre fin à ses jours.

Le policier de 42 ans, s'est servi de son arme de service pour mettre fin à ses jours.

AFP

Un policier du centre de rétention administrative de Metz s'est suicidé dans la nuit de lundi à mardi avec son arme de service, a-t-on appris mercredi auprès du syndicat Alternative Police, confirmant une information de la radio France Bleu.

Ce policier de 42 ans, père d'un enfant de 4 ans, s'est donné la mort à son domicile avec son arme de service, a expliqué à l'AFP Cyril Baudesson, secrétaire zonal du syndicat Alternative Police CFDT pour le Grand Est.

Une enquête a été confiée à la gendarmerie de Metz. Selon M. Baudesson, il s'agit du 27e suicide d'un policier depuis le début de l'année. «Le malaise est profond. Il faut trouver de vraies solutions à ce fléau», a souligné M. Baudesson, dont le syndicat organisera le 22 mai un colloque à Paris sur les suicides de policiers.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

(AFP)

Votre opinion