Basket-NBA: Miami enchaîne une 6e victoire de suite
Actualisé

Basket-NBAMiami enchaîne une 6e victoire de suite

Miami s'est hissé mercredi à la 4e place de la conférence Est après sa victoire sur le parquet d'Indiana (114-106).

Wayne Ellington a scellé la victoire de Miami avec un panier à trois points à moins de trente secondes de la fin du temps réglementaire. (Mercredi 10 janvier 2018)

Wayne Ellington a scellé la victoire de Miami avec un panier à trois points à moins de trente secondes de la fin du temps réglementaire. (Mercredi 10 janvier 2018)

Keystone

Sixième succès consécutif pour Miami. Le Heat a toujours fait la course en tête face aux Pacers qui ont toutefois failli réserver à la franchise floridienne une mauvaise surprise.

Distancés de dix points à dix minutes de la sirène, Victor Oladipo (26 pts) et ses coéquipiers se sont rebellés en fin de match pour revenir à un point (100-99).

Mais Wayne Ellington a scellé la victoire de Miami avec un panier à trois points à moins de trente secondes de la fin du temps réglementaire.

L'entraîneur du Heat Erik Spoelstra ne disposait pourtant que de huit joueurs en raison notamment de la suspension pour un match de James Johnson après son altercation la veille avec Serge Ibaka à Toronto.

Mais Hassan Whiteside a fait beaucoup de dégâts avec ses 16 points et 15 rebonds, tout comme Goran Dragic (20 pts, 9 passes décisives).

Le Heat n'avait jamais été aussi bien classé cette saison et se retrouve avec 24 victoires en 41 matches sur les talons de Cleveland, l'équipe de son ancienne star LeBron James, 3e (26 v-14 d).

Chris Paul redonne des couleurs à Houston

Chris Paul a offert mercredi une deuxième victoire consécutive à Houston avec ses 37 points face à Portland, battu 121 à 112.

Dans une passe délicate en l'absence de James Harden, blessé aux ischio-jambiers depuis début janvier, les Rockets ont redressé la barre grâce à Paul.

Le meneur, passé des Clippers à Houston cet été, a établi un nouveau record personnel de points sous le maillot de la franchise texane.

«CP3» a également distillé onze passes décisives et capté sept rebonds, tandis qu'Eric Gordon a apporté 30 points.

Portland, porté par Damian Lillard (29 pts), est pourtant revenu à trois points dans le «money time» (103-100), mais un panier à trois points de Paul a vite redonné de l'air à Houston.

Les Rockets qui ont très mal négocié la période des fêtes (7 défaites en 9 matches), ont signé leur 29e victoire en 40 matches, synonyme de 2e place de la conférence Ouest.

(AFP)

Votre opinion