Actualisé

MusiqueMichel Corboz tire sa révérence en douceur

Le jeune chef français, Guillaume Tourniaire, reprend la direction de l’Ensemble Vocal de Lausanne, qui vient de fêter ses 50 ans.

Michel Corboz tire sa révérence (photo archive).

Michel Corboz tire sa révérence (photo archive).

Keystone

Guillaume Tourniaire a été officiellement nommé directeur artistique, mais le fondateur Michel Corboz continuera à diriger quelques concerts.

Guillaume Tourniaire connaît bien l’ensemble. Il a suivi les cours de direction de Michel Corboz au Conservatoire de musique de Genève. Pianiste lauréat de plusieurs prix, il a enseigné le piano durant quelques années et fait partie de l’Ensemble Vocal de Lausanne (EVL).

En 1993, il a pris la direction musicale et artistique du choeur «Le Motet de Genève», puis il a été désigné chef de choeur au Grand Théâtre de Genève et au Teatro La Fenice de Venise. En 2002, il a quitté ce poste pour se consacrer à la direction d’orchestre.

A Tokyo en mai

Il a dirigé de nombreux concerts de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) et a embrassé une carrière internationale qui l’a emmené régulièrement en Europe du Sud et de l’Est, ainsi qu’en Australie. Il dirigera pour la première fois l’EVL à Nantes, du 1er au 5 février à l’occasion de «La folle journée de Nantes».

Guillaume Tourniaire dirigera aussi le choeur en mai à Tokyo. Il enregistrera son premier CD avec l’EVL en août à Villefavard, dans le Limousin, la résidence estivale de l’ensemble.

Cet enregistrement sera consacré à Henri Sauguet.

(ATS)

Votre opinion