Ski alpin: Michelle Gisin arrêtée à la douane

Publié

Ski alpinMichelle Gisin arrêtée à la douane

La skieuse, qui voulait se rendre en Italie pour voir son petit ami, a dû rebrousser chemin vers Engelberg.

par
Sport-Center
Eloignée de son amoureux, Michelle Gisin peine à garder le sourire ces jours.

Eloignée de son amoureux, Michelle Gisin peine à garder le sourire ces jours.

Archive, Keystone

Loin des yeux, loin du cœur. Michelle Gisin forme l'un des couples glamour du cirque blanc avec l'Italien Luca de Aliprandini. Durant l'hiver, les deux skieurs tourtereaux n'ont pas souvent l'occasion de se voir puisque les calendriers féminins et masculins se croisent rarement sur la Coupe du monde.

Alors que la saison de ski a été écourtée par la pandémie mondiale, l'Obwaldienne a voulu en profiter pour retrouver Luca. Elle a donc décidé de rejoindre en voiture la bourgade italienne d'Arco, dans le Trentin italien, depuis Engelberg.

Coup de blues

Un voyage de plus de 400 kilomètres en temps normal qui a tourné court. Une fois arrivée au poste frontière, elle s'est heurtée à une fin de non-recevoir, bien que le confinement n'était pas encore conseillé en Suisse. «J'ai dû faire demi-tour à la douane, a expliqué Michelle Gisin à la SRF. C'était hors de question de passer.»

Une mésaventure que la championne olympique de PyeongChang a de nouveau évoquée dans le Blick. «Quand j'ai compris que je ne pourrais pas le rejoindre, cela m'a touchée moralement. J'ai eu un gros coup de blues. C'est dur de ne pas pouvoir être ensemble. Je n'ai vu Luca que huit jours depuis le mois de novembre. Nous avions vraiment hâte de nous retrouver après la saison.»

Bien qu'éloignée de sa moitié, Michelle Gisin a tenu à relativiser son malheur dans les colonnes du média alémanique. «Je ne veux pas me plaindre. D'autres ont été plus durement touchés, et nous sommes en bonne santé », a-t-elle souligné.

Ton opinion