Publié

FranceMickaël Vendetta ne croit plus en la politique

Fervent défenseur du centre-droit, le Bogoss vit visiblement très mal l'implosion de l'UMP.

par
Pom
Visual Press Agency

La guerre des chefs n'en finit pas de causer des drames, du côté de la droite française. Déjà au bord de l'implosion à cause du duel sans merci auquel se livrent Jean-François Copé et François Fillon, voici que l'UMP perd l'un de ses soutiens les plus affutés: Mickaël Vendetta !

On s'en souvient, en mai, le vainqueur de la troisième saison de la «Ferme Célébrité» avait usé et abusé de son compte Twitter pour soutenir Nicolas Sarkozy contre François Hollande (aimablement qualifié de «pingouin géant»), dans le cadre de l'élection présidentielle. Entre deux messages d'autosatisfaction, le Bogoss avait d'ailleurs menacé de quitter l'Hexagone en cas de victoire des socialistes.

Plusieurs mois plus tard, le fin analyste a toujours les pieds dans le terroir et c'est la déliquescence de l'UMP qui se trouve désormais au centre de son dégoût. «Je ne suis ni de gauche, ni UMP. C'est fini je ne voterai plus pour cette mafia organisée», a notamment lâché le jeune homme sur Twitter. Coup (très dur) pour sa famille politique, le bellâtre est allé jusqu'à mettre son idole d'antan au même rang que celui des Copé, Fillon, Mélenchon (…), à savoir : celui des «clowns».

Ces saillies ont depuis été retirées du compte de Vendetta. Trop tard, sans doute, pour ne pas provoquer un nouveau trauma dans les rangs de droite.

Ton opinion