Publié

TabletteMicrosoft présente «Surface» pour tacler Apple

Le géant informatique a dévoilé hier sa nouvelle tablette destinée à concurrencer l'iPad, leader du marché.

1 / 7
La nouvelle tablette est équipée d'une housse de protection qui fait office de clavier.

La nouvelle tablette est équipée d'une housse de protection qui fait office de clavier.

Keystone
L'écran de «Surface» mesure 10,6 pouces (26,9 cm).

L'écran de «Surface» mesure 10,6 pouces (26,9 cm).

Reuters
Avec une largeur de 9,33 mm, le modèle grand public de «Surface» est un peu plus fin que l'iPad, mais pèse plus lourd.

Avec une largeur de 9,33 mm, le modèle grand public de «Surface» est un peu plus fin que l'iPad, mais pèse plus lourd.

Reuters

Le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer, a décrit le nouvel appareil comme une tablette «pour travailler et pour jouer». Cette présentation avait été précédée de nombreuses spéculations. Deux versions sensiblement différentes seront proposées à la vente.

Modèles grand public

Le premier modèle de la tablette fonctionne avec le système d'exploitation Windows RT. D'une épaisseur de 9,3 mm, il pèse 676 g et est doté d'un écran HD 16:9 de 10,6 pouces (26,9 cm).

En comparaison, l'iPad 2 mesure 8,8 mm d'épaisseur pour 589 g , et le nouvel iPad pointant à 9,4 mm pour 635 g. Chez Apple, l'écran est de 9,7 pouces (25 cm).

Si cette tablette «Surface» possède une résolution moins bonne que son concurrent, elle dispose en revanche d'une connectique abondante (micro-SD, USB 2.0 et micro-HD).

La tablette devrait sortir à l'automne, en même temps que Windows 8, et sera disponible avec 32 ou 64 Go de mémoire.

Modèles pro

Le second modèle devrait suivre 3 mois plus tard. Equipé d'un processeur plus puissant (Intel Ivy Bridge i5), il devrait faire tourner le système d'exploitation Windows 8 Pro, dans une version semblable à celle des PC. Revers de la médaille, la «Surface» pro est aussi plus épaisse et lourde que sa cousine grand public (13,5 mm et 903 gr).

Un clavier à clipper

Innovation geek et pratique, Microsoft a intégré un clavier (!) dans la fourre de protection de sa tablette. Sur le modèle de la «smart cover» des iPad, la couverture se fixe par aimantation. Cinq couleurs seront disponibles.

Microsoft tient-il enfin un tueur d'iPad? Trop d'inconnues demeurent. Les prix, l'autonomie et la résolution des écrans n'ont pas été dévoilés pour l'instant.

Une tablette orientée consommateur

(SK/ats)

Ton opinion