Distribution: Microsoft se pose un peu plus en Netflix du jeu vidéo
Actualisé

DistributionMicrosoft se pose un peu plus en Netflix du jeu vidéo

Les prochains jeux exclusifs seront proposés dès leur jour de sortie dans le service sur abonnement Xbox Game Pass. Révolution en marche.

par
Jean-Charles Canet

Passée relativement inaperçue mardi dernier, l'annonce de Phil Spencer commence à produire ses effets.

Le patron de la division jeu vidéo de Microsoft a en effet dévoilé dans un communiqué que désormais tous les nouveaux jeux de son écurie (Les «Halo», les «Gears of War», «Crackdown 3»... et à commencer par «Sea of Thieves» en mars prochain) seront disponibles dès leur jour de sortie dans le Xbox Game Pass.

Ce service inclut dans la console Xbox propose un accès illimité à un catalogue d'une centaine de jeux pour un abonnement de 9 francs par mois. Jusqu'ici composé de titres relativement anciens, ce catalogue est régulièrement rafraîchi avec des jeux qui entrent alors que d'autres sortent. Il peut être résilié sans délai et réactivé à volonté. En gros le Netflix du jeu vidéo est né. C'est du moins ce qu'affirme le magazine Forbes qui n'hésite pas à parler de «bombe» dans l'industrie du jeu vidéo.

Sony, grand concurrent de Microsoft et actuel leader du marché avec la PS4, propose un service similaire (le PlayStation Now), mais tente le pari de proposer ses jeux en streaming. Ce service cependant n'est pas encore proposé en Suisse et reste tributaire de lignes d'accès internet à très haut débit. Sensiblement plus cher, il peine encore actuellement à convaincre sur le plan technique et du catalogue.

Il est généralement admis qu'à ce stade seule la solution choisie par Microsoft constitue une alternative à l'achat d'un jeu à l'unité. Elle pourrait préfigurer une évolution majeure de la consommation de jeux vidéo dans un futur proche.

Et nul doute que ce mouvement de pièces sur l'échiquier sera suivi de très près par Sony et Nintendo.

Votre opinion