Etats-Unis: Migrants: «sanctuarisation» de la Californie

Publié

Etats-UnisMigrants: «sanctuarisation» de la Californie

En réaction au décret de Trump, la Californie interdit aux policiers d'interroger des personnes en état d'arrestation sur leur statut d'immigration.

Jerry Brown, gouverneur de Californie. (Image d'archive)

Jerry Brown, gouverneur de Californie. (Image d'archive)

Keystone

Le gouverneur de Californie a signé jeudi un texte destiné à «sanctuariser» son Etat en interdisant aux policiers d'interroger des personnes en état d'arrestation sur leur statut d'immigration. Le texte limite également leur coopération avec les services de l'immigration.

Le mois dernier, un juge fédéral américain a interdit au département américain de la justice de supprimer des financements fédéraux aux «villes sanctuaires» qui refusent de coopérer avec le gouvernement du président Donald Trump pour lutter contre l'immigration illégale.

«Les temps sont incertains pour les Californiens qui n'ont pas de papiers et pour leurs familles et ce texte vient poser un équilibre qui va préserver la sécurité publique tout en conférant un certain confort à ces familles qui vivent dans la peur», a déclaré le gouverneur de Californie, le démocrate Jerry Brown.

La Californie est l'Etat américain où vit la plus grande population d'immigrés clandestins, évaluée à 2,3 millions de personnes. La décision de M. Brown a immédiatement été fustigée par la Maison-Blanche.

«L'Etat de Californie a codifié le retour des immigrés délinquants dans nos rues, ce qui pénalise la sécurité publique, la sécurité nationale et l'application de la loi», a déploré le porte-parole du département de la justice.

(ats)

Ton opinion