Commerce de détail: Migros et Coop dans le top 50 mondial de la distribution
Publié

Commerce de détailMigros et Coop dans le top 50 mondial de la distribution

Une étude recense les 250 plus gros détaillants au monde d'après leurs chiffres d'affaires de 2014. Les deux firmes suisses occupent respectivement la 40e et la 43e place.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

Migros et Coop figurent parmi les cinquante premiers distributeurs mondiaux. Ils occupent respectivement la 40e et la 43e place d'un classement établi par la société d'audit Deloitte. L'étude recense les 250 plus gros détaillants au monde d'après leurs chiffres d'affaires de 2014. Deux autres firmes suisses y apparaissent.

Migros, qui a perdu deux rangs depuis la dernière étude, affiche un chiffre d'affaires de 25,6 milliards de dollars (environ l'équivalent en francs au cours actuel) pour 2014. Coop de son côté a gagné sept rangs avec ses recettes à 24,7 milliards, détaille mardi Deloitte dans un communiqué.

Le groupe de luxe genevois Richemont pointe à la 142e place avec 6,9 milliards de dollars. Il est l'un des distributeurs «affichant la plus rapide croissance à l'échelle internationale», note Deloitte. Et pour la première fois, Dufry, firme bâloise spécialisée dans les magasins hors taxes dans les aéroports, entre dans le classement à la 203e place.

«Signe positif»

Les 250 entreprises classées ont généré un total de 4500 milliards de dollars, soit une croissance continue de 4,3%, contre 4,1% en 2013. «C'est un signe positif pour le secteur qui a connu une phase de déclin ces dernières années», note la société d'audit.

Les performances sont toutefois hétérogènes. Amérique du Nord, Afrique/Moyen-Orient affichent une hausse de recettes contrairement à l'Asie Pacifique, l'Europe et l'Amérique latine. Les distributeurs européens sont les plus touchés. Leur taux de croissance sur douze mois a été le plus bas depuis 2009 et le plus faible des cinq régions.

Rupture numérique

Trois chaînes américaines trônent en tête de classement. Wal-Mart devance Costco Wholesale et The Kroger, observe l'analyse, intitulée «Global Powers of Retailing 2016».

Par ailleurs, celle-ci relève une rupture numérique expliquant que la vitesse à laquelle évoluent les comportements numériques et les attentes des consommateurs est plus rapide que la capacité de réaction de distributeurs.

(ats)

Votre opinion