Publié

FootballMike Gomes, l'homme des séries improbables

Mardi soir (20h30), le Neuchâtelois disputera face à Zurich son 96e match de Super League. Et il n'a toujours pas marqué. L'homme est un habitué des statistiques qui détonnent.

par
Sport-Center
Mike Gomes (à gauche): l'homme qui ne marque jamais.

Mike Gomes (à gauche): l'homme qui ne marque jamais.

Keystone

Lors de la saison 2018-2019, Mike Gomes (31 ans) avait mis un terme à une série absolument folle. Titularisé durant 104 matches consécutifs entre avril 2016 et mars 2019, le défenseur de NE Xamax n'avait pas manqué une seule des 9360 minutes de jeu. Suspendu lors d'un match à Zurich, il avait été contraint de regarder le club de la Maladière depuis les tribunes.

C'est à croire que l'arrière latéral est un homme de séries. Mardi soir, sauf révolution instaurée par Stéphane Henchoz pour sa première sur le banc de la Maladière, Gomes disputera son 96e match de Super League après y avoir faire ses débuts en 2007-2008, déjà sous le maillot neuchâtelois. La particularité du No 23? Il n'a toujours pas marqué le moindre but dans l'élite. Ce n'est certes pas son rôle, mais il trouvait parfois le chemin des filets à l'étage inférieur comme en attestent ses trois buts lors de la saison 2017-2018 de NE Xamax en Challenge League.

Loin du record

En Super League, aucun joueur en activité n'égale Mike Gomes dans ce registre du mutisme offensif tant en terme de matches (95) que de minutes passées sur le terrain (8484). Dans les deux catégories, son plus proche poursuivant se trouve sacrément distancé. Nicolas Lüchinger, le défenseur de Saint-Gall, en est à 68 rencontres et 6084 minutes sans jamais avoir fait trembler les filets dans l'élite.

Et dans l'histoire du championnat de Suisse? Mike Gomes peut voir l'avenir avec sérénité. Il est loin de s'établir au sommet de la hiérarchie. Actuellement, ses 95 matches le classent en 29e position, tandis que ses 8484 minutes ne font de lui qu'un modeste 28e.

Selon transfermarkt, les deux catégories sont dominées par Fred Kehrli, ancien défenseur de Bienne et du FC Bâle durant les années 50 et 60 avec 215 apparitions et 19'300 minutes sans but). Plus proche de nous, Kim Jaggy a disputé 202 rencontres (18'074 minute) avec Grasshopper et Aarau entre 1999 et 2014 sans faire trembler les filets.

De quoi relativiser la disette de Mike Gomes.

Grégory Beaud

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!