Publié

AutomobilismeMike Horn et Cyril Despres en mission sur le Dakar

L’aventurier et le pilote se lancent, le 3 janvier prochain, dans une course aux données pour faire triompher l’hydrogène sur le rallye-raid. Audi va débarquer en 2022 avec un véhicule électrique.

par
Jean-Claude Schertenleib
Mike Horn (à g.) et Cyril Despres ont présenté leur véhicule.

Mike Horn (à g.) et Cyril Despres ont présenté leur véhicule.

Le 3 janvier prochain, l’aventurier de Château-d’Œx Mike Horn prendra pour la deuxième fois le départ du plus célèbre des rallyes-raids, le «Dakar». Comme en janvier dernier, il sera aux côtés du quintuple vainqueur (à moto) Cyril Despres. Si les deux hommes s’aligneront en 2021 au volant d’une Peugeot 2008 «traditionnelle», c’est pour une bonne raison: récolter, sur le terrain, un maximum de paramètres scientifiques pour avancer dans la conception de leur nouveau projet, un véhicule à hydrogène. But avoué: viser le podium final dès 2023, avec cette nouvelle technologie.

En attendant 2022

L’édition 2021 aura ainsi en quelque sorte un côté transitoire. Parce que, dès 2022, un grand constructeur supplémentaire va s’engager sur les pistes; Audi, qui s’était imposé dès 2012 avec une voiture hybride aux 24 heures du Mans et en mondial d’endurance, travaille déjà depuis plusieurs mois sur un prototype électrique alimenté par une batterie haute tension qui pourra être rechargée pendant la conduite.

Le prototype mystérieux d’Audi.

Le prototype mystérieux d’Audi.

Le promoteur du célèbre rallye-raid va favoriser ce genre d’entreprises, un autre projet de véhicule à l’hydrogène étant déjà dans les tiroirs du groupe GCK, de Guerlain Chicherit.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Moi je

02.12.2020 à 18:18

Regardez comme je me la pète bien avec mon bolide à piles... Même si mon assistance est composée de plusieurs camions diesel qui fument et polluent à plus pouvoir. Pas grave non plus que j’abime les contrées désertiques...et si je me perds j’appellerai au secours et on viendra me chercher avec un hélicoptère...

Le ridicule tue

01.12.2020 à 20:10

C'est d'un nul. Un itinéraire qui n'a rien à voir avec Dajar, des véhicules qui ne ressemblent à rien, même de loin, aux véhicules sur le marché. Même l'esprit sympathique des pilotes à disparu. Arrêtez donc cette course, cela n'a plus aucun sens.

ctma

01.12.2020 à 18:11

Vive les 30 glorieuses !