Publié

ExclusifMikhaïl Khodorkovski raconte sa détention

Libéré en décembre dernier, le célèbre prisonnier russe n'avait encore rien dit de sa détention. Pour la première fois, il parle au «Matin Dimanche».

par
Alexandre Minkine
«Pour ne pas déjanter ni perdre le fil de la vie durant ces longues années de prison, explique Mikhaïl Khodorkovski, je me suis donné pour but de saisir ce qui peut arriver à l'homme,je me suis contraint à lire des revues sérieuses, des ouvrages de philosophie…»

«Pour ne pas déjanter ni perdre le fil de la vie durant ces longues années de prison, explique Mikhaïl Khodorkovski, je me suis donné pour but de saisir ce qui peut arriver à l'homme,je me suis contraint à lire des revues sérieuses, des ouvrages de philosophie…»

Bloomberg/GettyImages

Comment Mikhaïl Khodorkovski a-t-il vécu ses dix années et trois mois de prison? Quelle est l'organisation de ces incroyables camps où se mêlent plusieurs sortes de détenus? Celui qui avait été l'homme le plus riche de Russie avant de devenir l'un des prisonniers les plus célèbres du monde raconte sa détention dans le détail.

Protégé par Poutine

Un récit fascinant, où l'on découvre un univers, une atmosphère et un vocabulaire touffus et très codés. Une tension dans laquelle l'homme a survécu en lisant. Et, paradoxalement, grâce à la protection de celui qu'on croyait son pire ennemi: si on ne l'a pas tué, dit-il, c'est parce que «Poutine l'avait interdit.»

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Ton opinion