Football – Milan revient sur l’Inter, la Juve et Naples se neutralisent
Publié

FootballMilan revient sur l’Inter, la Juve et Naples se neutralisent

Les Milanais se sont imposés contre Rome pour la reprise en Serie A et reviennent à un point de leur voisin. Turinois et Napolitains ont fait match nul.

par
Afp/Sport-Center
Olivier Giroud a ouvert la marque pour Milan sur penalty.

Olivier Giroud a ouvert la marque pour Milan sur penalty.

AFP

L’AC Milan, malgré un effectif entamé par les cas de Covid-19 et les trois absents de la Coupe d’Afrique des Nations, a parfaitement lancé son année en dominant l’AS Rome (3-1) jeudi à San Siro, grâce à un Olivier Giroud décisif.

Les Rossoneri (2e) reviennent provisoirement à un point du leader, l’Inter Milan, dont le match prévu à Bologne pour le compte de la 20e journée n’a pas eu lieu en raison de cas groupés de Covid dans l’effectif bolonais.

Zlatan Ibrahimovic remplaçant, Giroud s’est chargé de lancer Milan en ouvrant la marque sur penalty (8e), consécutif à un geste coupable du bras de Tammy Abraham, puis en étant à l’origine du second signé Junior Messias (17e).

Les Giallorossi, dont l’effectif était pourtant moins amoindri que les Rossoneri (cinq positifs), ont flanché après la pause, réduits à dix après l’exclusion de Rick Karsdorp (74e) et même à neuf après un rouge pour Gianluca Mancini (93e).

D’abord sauvés deux fois par la barre, les Romains ont logiquement fini par craquer sur une percée plein axe de Rafael Leao, servi par Ibrahimovic (82e). Le géant suédois, entré à la place de Giroud, a lui manqué l’occasion de participer à la fête, en ratant un penalty dans le temps additionnel.

La Roma (7e) reste à six points du Top 4 et accueillera la Juventus dimanche sans les deux suspendus du jour: l’année aurait pu mieux commencer pour José Mourinho.

Bon point de Naples

Naples, de son côté, est allé conquérir un bon point sur le terrain de la Juventus Turin (1-1), un nul qui fait davantage l’affaire d’un Napoli (3e) à l’effectif amoindri que des Bianconeri (5e) encore à trois points du Top 4.

Federico Chiesa, éloigné des terrains depuis fin novembre sur blessure, a signé son retour en égalisant pour la «Vieille Dame» au retour des vestiaires (54e) alors que le Napoli avait logiquement ouvert la marque par Dries Mertens en première période (23e).

Après l’égalisation turinoise, le match est resté très équilibré jusqu’au terme et aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Mais le portier napolitain David Ospina s’est montré inspiré devant Chiesa (60e) puis l’autre revenant de blessure Paulo Dybala (67e), dangereux dès son entrée en jeu. Tout comme celui de la Juve, Wojciech Szczesny, devant Mertens (64e).

À noter que Naples, privé de cinq joueurs positifs au Covid-19 et de trois autres appelés à la Coupe d’Afrique des Nations (Koulibali, Anguissa, Ounas), a finalement aligné les trois autres joueurs pourtant eux aussi placés en quarantaine mercredi en tant que cas contacts des positifs (Rrahmani, Lobotka et Zielinski). Le Napoli a pris cette décision en se basant sur les protocoles sportifs, selon les médias italiens.

Les débuts de Hefti

Alors que quatre matches ont été reportés à cause de cas Covid dans les équipes de Bologne, la Salernitana, le Torino et l’Udinese, un Suisse a fait ses débuts en Serie A. Silvan Hefti a été titularisé avec le Genoa qui a fait match nul à Sassuolo (1-1).

Trois jours après l’officialisation de son transfert depuis Young Boys, le latéral a joué jusqu’à la 64e minute. Il aura beaucoup de travail dans une formation qui pointe au 19e rang, à quatre points du premier non relégable.

Votre opinion