Avalanches: Milliers de maisons dans les zones à risque
Publié

AvalanchesMilliers de maisons dans les zones à risque

La carte des dangers d'avalanches des cantons montre que des milliers d'habitations sont concernées. Y compris à Davos qui accueille bientôt le WEF.

par
cht

A Schwägalp (AR), où une avalanche spectaculaire a fait trois blessés légers jeudi dernier. La coulée a endommagé des voitures et un hôtel, qui demeure portes closes.

La semaine prochaine, Davos accueille le forum économique mondial (WEF) et de nombreuses personnalités de la politique et de la finance vont atterrir dans la station grisonne en hélicoptère. Hic: la zone d'atterrissage se situe en pleine zone à risque en matière d'avalanche. Tout comme des milliers de maisons, relève mardi le Tages-Anzeiger.

En effet, rien que dans les Grisons, plus de 7000 habitations sont concernées, dont 500 dans des zones rouges (zone de danger élevé) et 2100 dans des zones bleues (zone de danger moyen), relève le Tagi. Dans le canton de Berne, plus de 400 maisons sont concernées, selon la carte des dangers cantonale. En Valais, quelque 500 chalets se situent en zone rouge et 4300 en zone bleue, avait expliqué la radio RhôneFM en 2017.

Selon les normes, aucune construction n'est censée être autorisée dans une zone rouge. Et les constructions et installations ne sont possibles dans les zones bleuses que sur la base d’une expertise technique et sur présentation de mesures prises pour diminuer le danger.

A noter que chaque canton dispose de son propre portail des dangerset qu'il n'existe aucune statistique officielle sur le nombre de constructions menacées à l'échelle nationale.

La carte des dangers d'avalanche du Valais

Niveau 4 sur 5

Le danger d'avalanche cause actuellement des perturbations un peu partout en Suisse. Plusieurs routes ont été fermées à la circulation, notamment en Valais. Un homme est mort et au moins cinq autres ont été blessés depuis dimanche. Le danger reste élevé (niveau 4 sur 5).

La semaine dernière, une avalanche a détruit un hôtel à Schwägalp, entre les cantons de Saint-Gall et les Appenzell Rhodes-Extérieures. Par chance, la coulée spectaculaire n'avait fait que trois blessés légers et de gros dégâts matériels. Il se situait dans une zone bleue, souligne le Tagi.

Mais en 1999, cinq personnes étaient mortes dans un chalet enterré par la neige à Evolène, en Valais. La construction se situait elle aussi dans une zone bleue. Une dizaine de chalets avaient également été emportés à Salvan (VS) en mars 2017. Tous se situaient dans des zones de danger d'avalanche.

Heureusement, depuis l'hiver extrême de 1999, plus aucun décès n'a été enregistré dans une maison en raison d'une avalanche. Ceci s'explique notamment par le fait que les premières cartes de danger d'avalanches ont été établies très tôt en Suisse, parfois dans les années 60 déjà, explique Markus Imhof, de l'association Protection contre les dangers naturels. Selon lui, les cantons tiennent désormais compte de ces cartes dans leurs autorisations de construire.

Votre opinion