Afrique du Sud: Mineurs illégaux piégés dans une mine d'or
Publié

Afrique du SudMineurs illégaux piégés dans une mine d'or

Un nombre indéterminé de personnes sont coincées dans une mine d'or désaffectée depuis mercredi, selon les secours.

Twitter @SowetanLIVE

Les secours tentaient dimanche de sauver des mineurs illégaux piégés sous terre dans une mine d'or désaffectée de la capitale économique sud-africaine Johannesburg, a-t-on appris auprès d'un porte-parole des services d'urgence.

Un nombre pour l'heure inconnu de mineurs illégaux seraient enfermés sous terre depuis mercredi. Quatre d'entre eux ont pu être ramenés à la surface, mais d'autres seraient déjà morts.

«Nous avons été appelés jeudi, mais il semble que les gens sont coincés depuis mercredi», a déclaré le porte-parole des services de secours de Johannesburg, Synock Matobako. «Nous ne savons pas exactement combien de personnes sont sous terre, mais on nous a dit qu'il pourrait y en avoir jusqu'à 16».

La mine d'or de Langlaagte avait été la première découverte à Johannesburg en 1886. Elle a été abandonnée depuis des années.

Des milliers de mineurs illégaux continuent de descendre dans les vieux puits des nombreuses mines d'or désaffectées de la région de Johannesburg, tentant d'en extraire quelques pépites.

Une activité dangereuse, parfois mortelle, non seulement en raison des risques d'effondrement ou d'asphyxie, mais aussi des attaques de groupes rivaux pour s'emparer des quelques grammes d'or récoltés pour les revendre au marché noir.

(AFP)

Votre opinion