Football: Miroir, ô miroir, dis-nous qui sera champion?
Publié

FootballMiroir, ô miroir, dis-nous qui sera champion?

Stats Perform a simulé, grâce à l'intelligence artificielle, la fin des grands championnats en Angleterre, en Italie et en Espagne. Confirmations et surprises.

par
Sport-Center
Selon Stats Perform, Salah et Firmino devraient bientôt être heureux à plus d'un titre avec Liverpool...

Selon Stats Perform, Salah et Firmino devraient bientôt être heureux à plus d'un titre avec Liverpool...

Les journalistes de «L’Équipe» ont beaucoup d’imagination. Se référant à la société de statistiques Stats Perform, ils ont élaboré un modèle permettant de simuler la fin de la saison de football dans les trois grands championnats qui ne sont pas certains de reprendre. Que donnent les prévisions pour la Premier League, la Liga et la Serie A? Voici le résultat...

Angleterre: un record pour Liverpool

Quoi de plus logique: alors qu’il comptait 25 points d’avance à neuf matches de la fin, le Liverpool FC serait évidemment champion trente ans après son dernier titre. Une telle domination ne mérite pas une autre issue. Les prédictions de Stats Perform prétendent même que les Reds de Jürgen Klopp vont battre le record de points sur une saison de Premier League avec 101 unités, soit une de plus que le Manchester City de Pep Guardiola (100 en 2016-2017). Chapeau, champion.

Derrière l’équipe d’Anfield Road, les Citizens finiraient avec un total de 80 points, précédant, dans l’ordre, Leicester et Chelsea. Malgré une belle remontée, Manchester United échouerait à la 5e place tandis que Arsenal se verrait distancé par Wolverhampton à la différence de buts pour le dernier ticket européen.

Toujours selon ces fameuses prédictions, Bournemouth, Aston Villa et Norwich, actuellement relégables dans cet ordre, seraient eux condamnés à la relégation. Miracle pour Watford, sauvé à la différence de buts.

Espagne: le Barça sacré, l'Espanyol Barcelone relégué

Toujours d’après Stats Perform, le mano a mano entre le Barça et le Real devrait tourner à l'avantage du Barça de Messi. Avec deux points d'avance au moment de l'arrêt de la Liga, les Catalans termineraient avec 4 unités de plus que leur rival madrilène. C'est écrit dans les étoiles. L'Atlético de Madrid réussirait, pour sa part, sa fin de saison pour se hisser à la 3e place, alors que les hommes de Diego Simeone étaient 6es quand le football s'est arrêté en Espagne. Le Séville FC, 3e actuellement, terminerait juste derrière les Colchoneros.

Équipe surprise du début de saison, la Real Sociedad, tomberait de la 4e place, qualificative pour la C1, à la 6e. Trio inchangé pour la descente, en revanche, avec Majorque, Leganés et surtout l'Espanyol Barcelone, lanterne rouge, qui quitterait ainsi la Liga pour la première fois depuis 1994.

Italie: la Juventus distance la Lazio, le Genoa coule

C'est un 36e titre, le neuvième d'affilée, qui attend la Juventus de Turin, en tête de la Serie A au moment où le coronavirus a contraint les joueurs à se mettre en quarantaine. Les Bianconeri seraient sacrés avec cinq points d'avance sur la Lazio de Rome, soit quatre de plus qu'avant l'interruption. L'ordre du top 7 resterait inchangé, avec l'Atalanta à la 4e place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions, cinq longueurs devant la Roma (trois actuellement).

Pour la relégation, les prédictions de Stats Perform placent le Genoa avec SPAL et Brescia, qui étaient eux déjà décrochés, en dessous de la barre. Une petite surprise puisque l'équipe était à égalité de points avec Lecce au moment de l'interruption de la Serie A. La chute du Genoa serait importante puisque, selon les prédictions, le 17e serait son voisin, la Sampdoria, avec un matelas de cinq points de plus.

C. Ma

Votre opinion