Football - Miroslav Stevanovic est un magnifique Ballon d'Or(ange)
Actualisé

FootballMiroslav Stevanovic est un magnifique Ballon d'Or(ange)

Snobé par les récompenses helvético-alémaniques, la star du Servette FC est le joueur préféré des fans de ce côté-ci de la Sarine.

par
Sport-Center
La «Merveille de Zvornik».

La «Merveille de Zvornik».

Eric-Lafargue

On est jamais mieux servi que par soi-même. Puisque seuls Arthur Cabral (FC Bâle), Christian Fassnacht (Young Boys) et Antonio Marchesano (FC Zurich) pourront être récompensés lors de la soirée virtuelle de la «Swiss Football Night» pour le titre de meilleur joueur du pays, lematin.ch a bien été obligé de lancé son propre scrutin pour que ce côté-ci de la Sarine ne soit pas oublié. «Heureusement», le Xamaxien Louis Mafouta n'a pas été oublié en Challenge League, lui qui a été nommé aux côtés de Roman Buess de Winterthour et Kevin Spadanuda d'Aarau...

Plus encore que le «meilleur joueur évoluant en Romandie», ce Ballon d'Or(ange) récompense surtout le footballeur le plus populaire de Suisse francophone. Et à ce petit jeu, difficile de régater avec un Genevois. Le bout du Lac est extrêmement présent sur les réseaux sociaux et les chiffres en sont d'autant plus gonflés. Cette élection tient toutefois davantage du plébiscite que de la bagarre de chiffonniers entre clubs rivaux et ce n'est que justice, vu le talent de notre vainqueur.

Snobé par le prix dit «officiel», Miroslav Stevanovic est un très beau gagnant de notre récompense pour l'année 2021. Le Bosnien de 31 ans, sous contrat avec Servette jusqu'en 2025, a marqué une fois et distillé deux passes décisives avec sa sélection cette année. L'ailier de La Praille a, toutes compétitions confondues et depuis le 1er janvier, marqué à dix reprises et offert 28 caviars. Des chiffres «Messiesques»! Le «Parisien» a été un Ballon d’Or controversé? Personne ne contestera en revanche le prix du Grenat.

Bon, c'est vrai, on n'a pas forcément les outils de sondages les plus fiables et il a été possible de voter plusieurs fois par personne. Mais le vote du plus «populaire» veut aussi dire que l'homme élu est celui qui a les supporters les plus acharnés. Alors finalement, le sacre de la «Merveille de Zvornik», de loin pas qu’un lointain sosie de Franck Durix, est encore plus mérité et c'est avec plaisir que nous tenterons d'aller lui remettre son prix dès que les conditions atmosphérico-covidiennes le permettront.

Au décompte final, les deux artistes des Grenat que sont Miroslav Stevanovic et Kastriot Imeri ont écrasé la concurrence. Le premier a récolté 1290 des 3751 suffrages exprimés. Le second a dû se contenter de 597 voix. Le podium est complété par sans doute l'un des plus sympathiques des joueurs de notre panel: Nicolas Gétaz (403). Suivent Kevin Fickentscher (301), Raphaël Nuzzolo (214), Guillaume Hoarau (144) et Cameron Puertas (136). Que du beau linge.

Votre opinion