Publié

SexyMiss belles fesses a une concurrente

Tout va bien pour Jen Selter, aka le derrière star d'Instagram. Mais alors que la New-Yorkaise amasse le cash, une sérieuse rivale pointe le bout de son fessier.

par
Pom

Les formes affriolantes, ça rapporte. Jen Selter en sait quelque chose. Au début de l'année, nous vous parlions de cette jeune Américaine accro au fitness, qui comptait alors 1,3 million de «followers» sur Instagram, réseau sur lequel elle poste quotidiennement - et avec une impudeur certaine- des «buttfies», sorte d'autoportraits de ses fesses moulées d'habits de sport.

Depuis, l'engouement autour de son fondement n'a pas diminué puisque plus d'un million de nouveaux fans se sont abonnés à son compte. Le phénomène est tel que la belle a également rejoint une agence représentant des sportifs «pro» des ligues majeures US de Baseball ou de Foot américain.

Le pactole

Ah oui, le détail qui donne envie de tout plaquer pour aller réfléchir sur le sens de la vie au beau milieu du désert : grâce aux photos de son derrière, Jen Selter devrait se faire 450'000 francs suisse sur l'année en cours, selon CBS New York. Comment ? Simplement en monnayant l'apparition de produits sur ses photos, et représentant une marque, l'espace d'un mois ou deux, contre 50'000 francs.

Seule ombre au tableau pour Jen Selter, l'émergence d'Alexandra Bring. Moins opulente que sa «grande sœur» américaine, cette Suédoise fait certes encore pâle figure avec ses «seuls» 214'000 «followers» Instagram, mais on lui prédit un bel avenir. A la différence de sa rivale, cette jolie blonde a pour elle un blog déjà bien rempli, ainsi que des diplômes très sérieux dans le domaine de la santé. Pour un peu, on lui pardonnerait presque l'apparition d'un mâle musculeux sur certaines de ses photos.

Et vous, laquelle de ces deux jeunes femmes préférez-vous ?

Votre opinion