Publié

KidnappingMiss Honduras tuée par le fiancé de sa sœur

La police avait arrêté le fiancé de la sœur de Miss Honduras, qui les aurait tuées le soir même de leur enlèvement.

1 / 7
Le police escorte Plutarco Ruiz (centre), le principal suspect du meurtre de Miss Honduras (26 novembre 2014)

Le police escorte Plutarco Ruiz (centre), le principal suspect du meurtre de Miss Honduras (26 novembre 2014)

AFP
Famille, amis et habitants de la ville de Santa Barbara, à 200 kilomètres au nord-ouest de Tegucigalpa, ont veillé dans la nuit les dépouilles des jeunes femmes (jeudi 20 novembre)

Famille, amis et habitants de la ville de Santa Barbara, à 200 kilomètres au nord-ouest de Tegucigalpa, ont veillé dans la nuit les dépouilles des jeunes femmes (jeudi 20 novembre)

AFP
Famille, amis et habitants de la ville de Santa Barbara, à 200 kilomètres au nord-ouest de Tegucigalpa, ont veillé dans la nuit les dépouilles des jeunes femmes (jeudi 20 novembre)

Famille, amis et habitants de la ville de Santa Barbara, à 200 kilomètres au nord-ouest de Tegucigalpa, ont veillé dans la nuit les dépouilles des jeunes femmes (jeudi 20 novembre)

AFP

Les corps de Miss Honduras, Maria José Alvarado, et de sa sœur, Sofia Trinidad Hernandez, ont été retrouvés sur les berges d'un fleuve peu après l'arrestation du fiancé de Sofia, soupçonné d'être l'auteur du double meurtre, a annoncé la police hondurienne mercredi. «Nous pouvons confirmer à 100% qu'il s'agit d'elles», a déclaré le chef de la police judiciaire, Leandro Osorio.

Disparue depuis jeudi, Maria Jose devait s'envoler pour Londres ce mercredi pour participer à l'élection de Miss Monde. La police avait annoncé mardi l'arrestation du principal suspect, Plutarco Ruiz, fiancé de Sofia Trinidad, qui les aurait tuées le soir même de leur enlèvement.

Miss Honduras en titre, Maria Jose, 19 ans, et sa sœur avaient disparu jeudi après une fête d'anniversaire dans un établissement à l'extérieur de Santa Barbara, à 200 km au nord de Tegucigalpa. La disparition des deux jeunes filles avait été signalée à la police par leur mère samedi.

Scène de crime

Leandro Osorio a expliqué que les corps avaient été retrouvés dans la localité de Arada, sur les rives du fleuve Aguagual.

«Nous détenons l'auteur matériel de ces faits abominables, Plutarco Ruiz, nous avons trouvé l'arme du crime et le véhicule qui a été utilisé pour les transporter», a ajouté l'enquêteur.

Le responsable policier a estimé que d'autres personnes étaient impliquées, qui ont notamment tenté de nettoyer la scène du crime.

Avec un taux d'homicides de 90,4 pour 100'000 habitants en 2012, le Honduras est le pays le plus violent au monde, selon l'ONU.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!