Publié

BeautéMiss Suisse s'ouvre aux femmes divorcées

Petite révolution au pays des canons. Les candidates au titre de plus belle fille du pays pourront désormais avoir jusqu’à 28 ans et avoir connu le mariage.

par
Raphaël Pomey
Laetitia Guarino (à g.), lors de son sacre, avec, à ses côtés, Dominique Rinderknecht.

Laetitia Guarino (à g.), lors de son sacre, avec, à ses côtés, Dominique Rinderknecht.

Keystone

Elles doivent toujours faire 168 cm minimum, ne pas avoir d’enfants et si possible être jolies, mais le concours de Miss Suisse s’ouvre à de nouveaux profils de candidates. Autrefois réservé aux 17-25 ans, le concours accueillera désormais des prétendantes de 18 à 28 ans qui, et c’est une première, pourront être mariées… ou divorcées: «Nous ouvrons la porte à de nouveaux parcours de vie», se réjouit Samuel Meuwly, membre du comité d’organisation. «On n’est plus dans la situation d’il y a vingt ans, où une Miss devait forcément être très jeune et célibataire pour faire rêver.»

Votre opinion