Publié

Taj MahalMiss Univers présente ses excuses à l'Inde

Olivia Culpo, Miss Univers 2012, a créé un tollé en Inde après avoir fait des essayages de chaussures photographiés devant le Taj Mahal, où la publicité y est interdite.

1 / 25
Miss Univers 2012 Olivia Culpo lors d'un match de basket des Knicks au Madison Square Garden de New York (27 mars 2013).

Miss Univers 2012 Olivia Culpo lors d'un match de basket des Knicks au Madison Square Garden de New York (27 mars 2013).

Reuters
Miss Univers 2012 Olivia Culpo à la journée presse de NBC en Californie (22 avril 2013)

Miss Univers 2012 Olivia Culpo à la journée presse de NBC en Californie (22 avril 2013)

Reuters
Miss Univers 2012 Olivia Culpo lors d'un match de basket des Knicks au Madison Square Garden de New York (27 mars 2013).

Miss Univers 2012 Olivia Culpo lors d'un match de basket des Knicks au Madison Square Garden de New York (27 mars 2013).

Reuters

Miss Univers a présenté ses «plus profondes excuses» à l'Inde pour une séance photo promotionnelle non autorisée au Taj Mahal ayant déclenché l'ouverture d'une enquête de police et les critiques des responsables du patrimoine indien.

Olivia Culpo, âgée de 21 ans, a visité dimanche le mausolée situé à Agra dans le cadre d'une tournée d'une dizaine de jours en Inde. La jeune femme a posé pour les photographes avec des chaussures de marque, assise sur le siège de Diana, un banc en marbre situé devant le mausolée et nommé ainsi après la visite de la défunte princesse en 1992.

La police a ouvert une enquête à la suite d'une plainte de l'autorité indienne de protection du patrimoine qui a rappelé que toute promotion ou publicité autour du célèbre monument de l'empire moghol est interdit. «L'organisation de Miss Univers souhaite présenter au peuple indien ses plus profondes excuses pour l'incident ayant impliqué Miss Univers», selon un communiqué envoyé jeudi soir.

L'organisation a précisé qu'elle préparait alors un journal vidéo pour les fans de Miss Univers pouvant intégrer des marques. Le créateur de mode indien Sanjana Jon, qui a accompagnait Miss Univers, est également visé par l'enquête. La jeune femme encourt une amende si elle est reconnue coupable.

(AFP)

Ton opinion