03.10.2020 à 17:22

FootballMkhitaryan appelle à l’aide dans le conflit Arménie-Azerbaïdjan

Sur fond d’escalade des tensions entre les deux pays, l’international arménien de l’AS Rome implore l’intervention de la communauté internationale.

von
Sport-Center
Henrikh Mkhitaryan sous le maillot de l’AS Rome.

Henrikh Mkhitaryan sous le maillot de l’AS Rome.

KEYSTONE

Henrikh Mkhitaryan prend son rôle de capitaine de l’Arménie très à coeur. Le milieu offensif de l’AS Rome, qui compte 86 sélections avec l’équipe nationale, a pris position dans le conflit qui oppose en ce moment son pays à l’Azerbaïdjan.

Les deux nations se disputent le Haut-Karabakh, une région montagneuse autoproclamée indépendante mais majoritairement peuplée d’Arméniens et historiquement rattachée à l’Azerbaïdjan. La situation, tendue depuis l’époque de l’URSS, s’est envenimée ces derniers jours, aboutissant à des affrontements armés particulièrement violents. À tel point que l’Arménie a déclaré la loi martiale ainsi que la mobilisation générale, exhortant tout homme en âge de se battre à rejoindre l’armée.

Dans ce contexte, Henrikh Mkhitaryan a imploré le retour au calme à travers une série de publications sur ses réseaux sociaux. «Nous avons le droit inaliénable de vivre dans notre patrie sans menace existentielle, a-t-il commencé par écrire. Nos enfants ont le droit de vivre en paix plutôt que de se cacher dans des abris. Je suis toujours aux côtés de ma nation.»

Dans un autre post, il déclare: «ll est urgent et vital de mettre fin immédiatement à cette violence et à ce crime contre l’humanité. La Turquie doit mettre un terme à tout soutien à cette offensive, y compris le recrutement de combattants terroristes étrangers pour attaquer les Arméniens. J’appelle la communauté internationale, les alliés pour une intervention urgente afin d’éviter un nouveau génocide.»

«J’appelle la communauté internationale, les alliés pour une intervention urgente afin d’éviter un nouveau génocide»

Henrikh Mkhitaryan, capitaine de l’équipe d’Arménie

Le joueur de 31 ans, passé par Dortmund et Arsenal, a poursuivi en relayant des messages engagés en faveur du rattachement du Haut-Karabakh à l’Arménie.

En voilà un qui ne pourra pas être taxé de je-m’en-foutisme.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!