13.08.2020 à 10:04

SuisseMoins de blessés graves chez les jeunes conducteurs

Au cours des 10 dernières années, deux fois moins de conducteurs âgés de 18 à 24 ans ont été grièvement blessés. Mais le risque de blessures mortelles reste bien plus haut que chez les 25-64 ans.

Le risque de blessures graves ou mortelles chez les jeunes de 18 à 24 ans demeure 2,5 fois plus élevé que chez les 25-64 ans.

Le risque de blessures graves ou mortelles chez les jeunes de 18 à 24 ans demeure 2,5 fois plus élevé que chez les 25-64 ans.

KEYSTONE/KAPO WALLIS

Le nombre de jeunes conducteurs grièvement blessés dans un accident a diminué de moitié au cours des dix dernières années. Le risque de blessures graves ou mortelles chez les jeunes de 18 à 24 ans demeure cependant 2,5 fois plus élevé que chez les 25-64 ans.

Les raisons en sont le manque d’expérience, la propension au risque et l’influence des pairs, détaille le Bureau de prévention des accidents (bpa) jeudi dans un communiqué.

Afin de permettre aux enseignants du secondaire II d’aborder la question des comportements à risque avec leurs élèves, le bpa met à leur disposition un nouveau dossier pédagogique basé sur trois vidéos interactives.

Il s’agit notamment d’aborder avec les jeunes la problématique de la pression du groupe dans la circulation routière. L’objectif est de trouver, dans la discussion avec les élèves, des stratégies pour sortir de cette dynamique.

Gros efforts de prévention

Au total 290 conducteurs âgés de 18 à 24 ans ont été grièvement blessés dans un accident de la circulation en 2019, contre 612 en 2009. Les gros efforts de prévention fournis au cours des dix dernières années ont porté leurs fruits, estime le bpa.

Dans le détail, ce sont avant tout les jeunes automobilistes qui ont profité de cette baisse (-71%), suivis des cyclistes (-41%) et des motocyclistes (-39%).

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!