02.01.2018 à 08:42

Etats-UnisMoins de tués dans trois grandes villes américaines

Le taux de criminalité a nettement baissé à New York, Chicago et Washington en 2017, selon des décomptes de journaux locaux.

L'année a été ponctuée de quelques affaires particulièrement sanglantes.

L'année a été ponctuée de quelques affaires particulièrement sanglantes.

AFP

Il y a eu 330 homicides volontaires en 2017 à New York, contre 334 l'année précédente, selon les calculs du New York Times. C'est le chiffre le plus bas depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, en chute spectaculaire par rapport au pic de 2245 morts enregistrés en 1990. La criminalité a baissé dans son ensemble à New York, du nombre de viols à celui des vols de voitures, note le quotidien américain.

Chicago, qui a subi son année la plus meurtrière depuis 20 ans en 2016, avec 754 homicides, a vu ce chiffre baisser de 16% en 2017, à 650 meurtres, a rapporté le Chicago Tribune. Il s'agit de la baisse la plus marquée depuis 2004.

La région de Washington a enregistré 259 homicides en 2017, comparé à 300 l'année précédente, selon le Washington Post. Le quotidien a cependant rappelé que la capitale avait été choquée l'an passé par des meurtres d'adolescents particulièrement sanglants.

Baltimore secouée par les émeutes

Un jeune garçon a ainsi été tué par balle pour sa paire de baskets Air Jordan, une jeune fille de 17 ans a été tuée sur le chemin de la mosquée pendant le Ramadan et un adolescent a été lardé de plus de 100 coups de couteau, décapité, son coeur arraché et jeté dans sa tombe dans un crime attribué au gang ultra-violent MS-13.

Toutes les grandes villes ne peuvent pas se targuer de progrès. Ainsi à Baltimore, grand port de la côte est, le nombre d'homicides est passé de 318 en 2016 à 343 en 2017, selon le Washington Post.

Cette ville de 620'000 habitants, secouée par des émeutes après la mort en 2015 d'un jeune Noir de 25 ans, Freddie Gray, des suites d'une blessure aux cervicales lors de son transport dans un fourgon policier et dans des circonstances qui n'ont jamais été clairement établies, enregistre ainsi autant d'homicides sur un an que New York, avec ses 8,4 millions d'habitants.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!