Publié

AutomobilesMoins de voitures neuves vendues en 2014

Les ventes de voitures neuves en Suisse et au Liechtenstein ont diminué de 1,9% sur l'ensemble de l'année.

Les marques des constructeurs allemands sont toujours les plus vendues en Suisse.

Les marques des constructeurs allemands sont toujours les plus vendues en Suisse.

Archives/photo d'illustration, Keystone

La baisse a été limitée à 1,9% pour un total de 301'942 véhicules, grâce à un résultat record en décembre. La progression a été de 9,1% à 32'857 voitures lors du dernier mois de l'an dernier.

Grâce au «sprint final spectaculaire», le marché suisse des voitures de tourisme a dépassé les attentes d'auto-suisse et ses prévisions annuelles de 300'000 ventes de voitures neuves, indiquent ce lundi 19 janvier l'Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA) et l'organisme spécialisé Eurotax. L'hégémonie des constructeurs allemands ne cesse de s'étendre.L

Les marques des constructeurs allemands sont toujours les plus vendues en Suisse. Le groupe Volkswagen (VW, Audi, Skoda, Seat, Porsche) se taille la part du lion avec une part de 30,9%. De plus, la VW Golf est à nouveau la voiture la plus vendue en Suisse, pour la 39e fois de ses 40 ans d'existence.

Au cours de ces dernières années, le top 10 des marques de voitures neuves les plus vendues est resté relativement stable. Cela pourrait changer en 2015, étant donné que Hyundai ( 7,4% en 2014), Seat ( 2,4%) et Citroën ( 2,2%) affichent des chiffres de croissance supérieurs à ceux des marques à fort volume placées juste devant elles dans le classement, précise l'UPSA.

Renault (-13,0%), Ford (-12,7%) et Toyota (-10,8%) ont accusé un net repli des ventes en 2014. Les baisses ont été plus modérées pour Opel (-5,7%), Peugeot (-3,1%), VW (-1,9%) et Audi (-1,4%). Par contre, Mercedes-Benz ( 9,8%), Skoda ( 8,8%) et BMW ( 3,7%) affichent une fois de plus des chiffres de vente positifs.

Marché de l'occasion aussi en recul

Du côté des véhicules d'occasion, l'année 2014 s'est également soldée par un recul (-1,5% à 839'212 voitures). C'est la première fois depuis 2008 que le nombre de changements de mains a accusé une baisse. Malgré cela, le résultat obtenu est le 2e record pour cette période.

Comme pour les voitures neuves, les constructeurs allemands ont dominé le top 10 avec une part de marché de 71,4%. Selon Eurotax, le marché de l'occasion se négocie de plus en plus sur Internet.

(ats)

Votre opinion