Hockey sur glace: «Mon fils aîné parle déjà mieux le suisse allemand que moi»
Publié

Hockey sur glace«Mon fils aîné parle déjà mieux le suisse allemand que moi»

Daniel Vukovic, l’ex-défenseur de GE Servette, a toujours un œil sur son ancienne équipe, qui ne lui a pas fait de cadeau samedi, en s’imposant 6-0.

par
Christian Maillard
Daniel Vukovic qui s’interpose ici devant Linus Omark est toujours aussi généreux sur la glace. Il se plaît à Rapperswil.

Daniel Vukovic qui s’interpose ici devant Linus Omark est toujours aussi généreux sur la glace. Il se plaît à Rapperswil.

PIERRE MAILLARD

Un petit signe derrière la vitre et il arrive avec un large sourire, comme si c’était lui qui venait de s’imposer 6-0. Alors que Daniel Vukovic s’apprêtait à manger, l’ex-Servettien a posé son assiette, pour nous livrer, avec plaisir, sa réaction, même après le large succès de ses anciens coéquipiers face à sa formation de Rapperswil.

Le temps de se taper le coude, il nous raconte son immense bonheur dans cette jolie cité au bord du lac. «Avec ma femme, Mélissa, et mes trois enfants (Benjamin 6 ans, Margaux 3 ans et demi et Henrik dix mois) on se plaît ici, sourit le défenseur des Lakers. Mon aîné parle déjà bien le suisse allemand maintenant, mieux que moi d’ailleurs.» Et de reconnaître qu’avec son épouse, qui a encore toute sa famille à Genève, ils essaient de revenir souvent dans la Cité de Calvin quand le calendrier leur en donne la possibilité.

‹‹À 0-4 au deuxième tiers pour Genève, c’est devenu difficile pour nous, surtout avec le niveau incroyable de Gauthier!›

Daniel Vukovic a été impressionné par le niveau de Gauthier Descloux

Or, avec les matches qui s’enchaînent, qu’il faut rattraper à cause du Covid, en ce mois de janvier ce n’est pas trop d’actualité, surtout après la correction infligée samedi par les Servettiens, qui ont su faire la différence à mi-match. Le groupe a besoin de travailler, d’améliorer les fameux détails. «Leur power-play fonctionnait très bien et à 0-4 au deuxième tiers c’est devenu difficile surtout avec le niveau incroyable de Gauthier! Avec un tel gardien, qui est l’un des meilleurs de la ligue, et ce bon mélange entre les anciens et les jeunes, Il y a vraiment une belle équipe à Genève qui a les moyens de réussir de belles choses cette saison.»

Il y a forcément de la nostalgie dans la voix du capitaine assistant de Rappi de 34 ans qui n’oubliera jamais ses onze saisons passées dans la peau d’un aigle. «Nous restions pourtant sur une belle victoire ici contre Lugano 5 à 2, le 28 décembre. Nous étions en confiance, peut-être trop. Et je le répète, Genève a bien joué. On va devoir réagir mardi à Zurich.»

‹‹Maintenant que nous sommes en 2021, j’espère bien que les spectateurs vont pouvoir bientôt revenir››

Daniel Vukovic, qui aime tant communier devant ses fans

Daniel Vukovic, qui aime tant communier avec ses fans, regrette lui aussi ces matches à huis clos, sans émotion. «Mais maintenant que nous sommes en 2021, j’espère bien que les spectateurs vont pouvoir bientôt revenir car il est évident que sans eux ce n’est pas la même chose.»

Le No 55 espère vraiment que ce sera le cas la prochaine fois qu’il reviendra aux Vernets, le 19 février. On peut toujours rêver.

Votre opinion

1 commentaire