Rencontre: «Mon fils est mon humoriste préféré»

Actualisé

Rencontre«Mon fils est mon humoriste préféré»

Anthony Kavanagh est venu au «Matin» parler de son nouveau one-man-show, de son envie d'un second enfant et de son amour des vins suisses.

par
Fabio Dell’Anna

Le Québécois, installé à Montreux, est venu hier nous rendre visite et a débarqué avec toute son énergie. Le sourire aux lèvres, dégainant une blague à la seconde, il s'est intéressé à tout: «J'adore les rédactions.» Mais le tourbillon Kavanagh s'est calmé au moment d'évoquer son nouveau spectacle, «Showman», dont la première sera le 15 octobre à l'Arena de Genève. «Pour ce show, je me suis imposé le défi de faire rire et pleurer les gens. Je vais parler un peu plus de moi, gratter la surface, et montrer le mec sensible que je suis, mais ça reste un spectacle drôle! Il y a du rythme, de la vanne et l'éclairage est incroyable. C'est vraiment le plus beau que je n'ai jamais eu.»

Il aimerait une petite fille

Un show qui a aussi été inspiré par son fils Mathis, 5 ans, qu'il décrit comme son humoriste préféré: «Je note toutes ses phrases et il m'apprend à être un papa.» Une expérience qu'il aimerait bien renouveler une seconde fois: «On en parle beaucoup avec ma femme, mais il faudrait qu'on arrête d'y réfléchir. J'aimerais une petite fille, une princesse, avant que je ne sois trop vieux.» Il fêtera d'ailleurs ses 46 ans demain. «Je me regarde dans la glace et j'ai de la peine à y croire.»

Un autre projet occupe également son esprit: «J'ai été approché par des encaveurs valaisans pour que l'on fasse du vin ensemble. Je suis un passionné des vins suisses. J'espère d'ailleurs enfin pouvoir aller à la Foire du Valais pour la première fois depuis 12 ans», confie-t-il. Plus aucun doute, Anthony Kavanagh est bien des nôtres.

Ton opinion