Lettre: «Mon mariage avec Tom Cruise m'a protégée du harcèlement»
Publié

Lettre«Mon mariage avec Tom Cruise m'a protégée du harcèlement»

Nicole Kidman se confie avec émotion lorsqu'elle a épousé l'acteur à seulement 22 ans.

par
FDA et Cover Media
1 / 22
Le couple est resté marié pendant 11 ans. Les époux ont divorcé en 2001.

Le couple est resté marié pendant 11 ans. Les époux ont divorcé en 2001.

Nicole Kidman a remporté le SAG Award de meilleure actrice dans une série dimanche à Los Angeles pour «Big Little Lies».

Nicole Kidman a remporté le SAG Award de meilleure actrice dans une série dimanche à Los Angeles pour «Big Little Lies».

Frazer Harrison/Getty Images/AFP
Elle a embrassé Alexander Skarsgård aux Golden Globes...

Elle a embrassé Alexander Skarsgård aux Golden Globes...

Nicole Kidman a épousé Tom Cruise en 1990, alors qu’elle n'avait que 22 ans, et elle pense que c’est grâce au statut de son ex-mari qu'elle a été protégée des mauvaises expériences régulièrement vécues par d’autres jeunes actrices à Hollywood. «Je suis toujours réticente à parler du fait que j'étais mariée à Tom Cruise à 22 ans, parce que je suis maintenant mariée à l'homme qui est mon grand amour (Keith Urban), et c'est presque irrespectueux, a-t-elle écrit dans une tribune pour le «New York Magazine». Cela dit, je me suis mariée très jeune et cela ne m'a pas apporté du pouvoir, mais de la protection. Je me suis mariée par amour et être mariée à un homme extrêmement puissant m'a empêché d'être harcelée sexuellement.»

Elle admet également qu'elle avait beaucoup à faire quand elle a divorcé de la star en 2001. «Je travaillais, mais j'étais encore très protégée, ajoute-t-elle. Alors quand je suis sortie de ce mariage à 32, 33 ans, c'est comme si j'avais dû grandir.»

Cependant, elle affirme qu’elle a eu «son lot de moments #MeToo» dans l’industrie du cinéma, des comportements qu’elle a choisi d’exprimer via son travail à l’écran. «Mais est-ce que je veux les exposer dans un article? Non, poursuit-elle. Est-ce qu'ils ressortent dans mon travail? Absolument. Je suis à vif. Je veux que mon expérience et mes émotions soient exploitées, utilisées, et je ne parle pas seulement de harcèlement sexuel. Je parle de la perte, de la mort, de tout l'éventail de la vie. Mais il faut que ce soit fait par les bonnes personnes pour ne pas en abuser de nouveau.»

Votre opinion