Publié

FOOTBALL«Mon programme, c'est le travail que j'ai accompli»

Candidat à sa propre succession pour la présidence de la FIFA, le Haut-Valaisan Sepp Blatter clame qu'il n'entrera pas en campagne.

Sepp Blatter: «Je suis le président et je ne suis pas en campagne.»

Sepp Blatter: «Je suis le président et je ne suis pas en campagne.»

Keystone

«Mon programme, c'est le travail que j'ai accompli depuis 40 ans à la FIFA et en 17 ans de présidence», a déclaré vendredi Sepp Blatter, le président de l'instance mondiale du football, candidat à sa propre succession en mai prochain.

Aux journalistes qui lui demandaient s'il allait présenter un programme et mener ouvertement campagne à deux mois de l'élection, le 29 mai à Zurich, Sepp Blatter a répondu qu'il restait «président de la FIFA jusqu'au 29 mai et jusqu'à ce qu'on ait traité le dernier point à l'ordre du jour». Un point intitulé «élection à la présidence», comme de juste.

«Je suis le président et je ne suis pas en campagne; c'est ce que je ferai jusqu'à la fin de mon mandat», a-t-il ajouté.

Trois autres candidats se présentent face à M. Blatter (79 ans), président depuis 1998: l'ancien Ballon d'Or portugais Luis Figo (42 ans), le prince jordanien Ali bin Al Hussein, dit prince Ali (39 ans), un des vice-présidents de la FIFA, et Michael van Praag (67 ans), président de la Fédération néerlandaise.

420 millions pour les clubs

Les clubs, essentiellement européens, recevront un total d'environ 420'000 francs suisses, soit le triple de ce qu'ils avaient reçu en 2014, en compensation de la mise à disposition de leurs joueurs pendant les Coupes du monde 2018 et 2022, a annoncé la FIFA vendredi, au terme d'un accord avec l'Association des clubs européens (ECA).

L'accord signé par Sepp Blatter, président de la FIFA, son sécrétaire général Jérôme Valcke, et le président de l'ECA Karl-Heinz Rummennige, intervient alors que l'ECA avait réclamé des compensations pour la tenue du Mondial 2022 au Qatar en hiver, dont la finale sera disputée le 18 décembre. / AFP

(AFP)

Votre opinion