Actualisé 23.03.2018 à 05:00

Gage de transparenceMon terroir à moi

La secrétaire générale de la FRC vous fait découvrir le Label Fait Maison qui invite à partager de l'authenticité entre professionnels et convives.

par
Sophie Michaud Gigon
DR

On a l'habitude que je défende dans les médias la provenance trop souvent masquée des aliments, le manque de transparence dans l'information aux consommateurs, l’influence sur les enfants qu’a la publicité concernant les produits gras et sucrés, le juste rapport qualité-prix... Aujourd’hui, je partage quelque chose de plus personnel. A votre avis, qu’ont en commun le Label Fait Maison, Lausanne à table et le resto du Cheval blanc à Courtedoux (JU)?

Le Label Fait Maison, initié et lancé en septembre 2017 par la Fédération romande des consommateurs (FRC), Gastro Suisse, Slow Food et la Semaine du Goût, labellise des établissements sur une base volontaire et fait savoir aux gourmands quels sont les chef-fe- s qui cuisinent «pour de vrai». Ce logo couleur caramel invite à partager de l'authenticité entre professionnels et convives; il est aussi gage de transparence et valorise un savoir-faire.

Lausanne à table est une association que j’ai rejointe il y a trois ans. Elle propose des événements gourmands dans un cadre urbain et nous fait aussi découvrir les produits souvent méconnus ou de niche d’artisans qui érigent le goût et le plaisir comme valeurs cardinales.

Quant au restaurant de Marie-Claire, il met dans ses plats la tradition et la nostalgie, le temps de retrouver, l’espace d’un repas dominical, les sauces à rôti de ma grand-mère («J’y mets du jus et puis des goûts», me disait-elle), le gratin à la crème et les haricots du jardin. Ma petite madeleine de Proust à moi!

Au delà de l’acte de se nourrir, tous trois ont en commun de poursuivre d’autres quêtes: une idée du vrai, la convivialité, le goût des souvenirs et des bonnes choses.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!