Publié

footMondial-2014 - Brésil: défenseurs "monstrueux", selon la presse

"Monstrueux!" : la presse en ligne brésilienne rendait hommage vendredi soir aux défenseurs centraux Thiago Silva et David Luiz, auteurs des buts qui ont assuré la qualification du Brésil pour les demi-finales aux dépens de la Colombie (2-1).

"Le duo qui pleure et qui marque. Les défenseurs conduisent le Brésil en demi-finale", commentait le site du journal sportif Lance, dans une allusion aux larmes versées par certains joueurs brésiliens, dont le capitaine Thiago Silva, lors du 8e de finale remporté de justesse aux tirs au but face au Chili. "Après une semaine remplie de discussions sur le supposé déséquilibre émotionnel de la sélection, l'équipe a apporté sa réponse sur le terrain, effectuant une bonne prestation, spécialement en première période", souligne Lance. "Oubliez le Thiago Silva abattu et assis sur un ballon" d'avant la séance de tirs au but contre le Chili, renchérit Globo. Son surnom de Monstre est peu de chose pour décrire sa première mi-temps contre la Colombie". Après la solide performance des Brésiliens, les médias se remettent du coup à rêver à une victoire finale qui effacerait la tragédie nationale vécue en 1950 par le Brésil avec la défaite contre l'Uruguay au Maracana de Rio. En demi-finale mardi "contre la traditionnelle et puissante Allemagne, la Seleçao va aborder l'avant-dernier chapitre de ce livre qui a commencé à être écrit il y a 64 ans avec le Maracanazo uruguayen, et qui attend toujours un final heureux", écrit G1. Ce sera sans son capitaine Thiago Silva, suspendu, et peut-être sans son attaquant vedette Neymar, sorti en fin de match après un choc violent au dos. pal/pga/jta

(AFP)

Votre opinion