Publié

FootballMondial-2014 - L'Allemagne à l'heure brésilienne (COMPTE RENDU,ACTUALISATION)

BERLIN, 11 oct 2013 (AFP) - L'Allemagne a logiquement battu l'Eire (3-0) pour valider son billet pour le Mondial-2014 au Brésil, vendredi soir à Cologne, lors de l'avant-dernière journée du groupe C des qualifications.

Leader invaincu, la Mannschaft peut envisager avec sérénité sa dernière sortie, un déplacement mardi à Stockholm pour affronter la Suède d'Ibrahimovic qui défendra sa place de deuxième, synonyme de barrages, après sa victoire sur l'Autriche (2-1). "Ce fut une très bonne qualification, l'équipe a accompli son devoir. Il reste bien sûr des choses à faire, comme par exemple améliorer la défense même si ce soir elle n'a encore concédé aucun but", a déclaré le sélectionneur Joachim Löw sur la chaine ARD. De l'engagement au coup de sifflet final, les hommes du capitaine Philipp Lahm ont dominé la partie, monopolisant le ballon pour construire leurs offensives et parvenir à transpercer à trois reprises une défense compacte. Seules les parades du gardien David Forde, dans un grand soir, ont permis à l'équipe de Noël King d'éviter une correction comme celle reçue au match aller à Dublin (1-6) alors sous la houlette de Giovanni Trapattoni. En l'absence des purs attaquants, Miroslav Klose et Mario Gomez, le sélectionneur avait créé une surprise en plaçant Mesut Özil en faux N.9, juste un cran au-dessus du trio Schürrle-Kroos-Müller. Et le nouveau maître à jouer d'Arsenal en a profité pour s'offrir un but en cadeau à l'occasion de sa 50e cape, le 3e but allemand après ceux de son ex-partenaire du Real Madrid, Sami Khedira, et du technicien de Chelsea, Andre Schürrle. Maître du jeu, combinant parfaitement, la Mannschaft a vite pris l'ascendant sur son adversaire dès la 12e minute: Lahm servait Khedira à l'entrée de la surface et le Madrilène faisait mouche sur une frappe déviée par un défenseur (1-0), sa 4e réalisation en équipe nationale. Schürrle, Müller et Kroos auraient pu alourdir la marque sur des frappes à distance ou de la tête sans les arrêts réflexes du gardien Forde qui préservait un bout de suspense. Les Irlandais donnaient des frayeurs aux Allemands dans le temps additionnel de la première période lorsqu'un centre de Whelan trouvait la tête de Clark, mais le ballon était renvoyé par la transversale. Comme sur la dernière action du premier acte, Stokes mettait à l'épreuve Neuer. Mais très vite, le collectif de Löw reprenait les choses en mains, variant les constructions pour donner le tournis à la défense irlandaise. Jusqu'à la 58e minute, lorsque Kroos servait dans la surface Schürrle qui se retournait pour inscrire d'une frappe croisée le but du break (2-0). Seules de nouvelles prouesses de Forde permettaient à l'Eire de sauver la face tandis que Neuer s'illustrait d'une claquette pour conserver ses cages inviolées pour la 3e fois de rang. Juste avant qu'Özil n'apporte sa touche à une 8e victoire dans le groupe C (et un nul), qui permet à l'Allemagne de rester invaincue en 31 matches de qualification européennes ou mondiales. sg/bvo/sk

(AFP)

Ton opinion